En ce moment
 

Belgique-France: après la défaite des Diables, la presse belge se réveille avec la gueule de bois

© Belga
 
 

Les Diables Rouges se sont inclinés hier soir en demi-finale de la Ligue des Nations face à la France (2-3). Alors que les Diables menaient 2-0 à la mi-temps, la défaite a un goût amer et cela se ressent dans les titres de la presse belge.

Que le sport peut être cruel. Les Diables Rouges menaient 2-0 contre la France et voyaient se profiler la finale de la Ligue des Nations ainsi qu'une revanche tant attendue contre les voisins français.

Malheureusement pour nos joueurs, c'est la France qui s'est imposée 2-3 au coup de sifflet final. Perdre après avoir mené de deux buts était particulièrement douloureux et la déception était grande. 

"Un goût de seum" titre la Dernière Heure qui parle de "Diables à deux visages". "Que c'est Cruel" regrette de son côté Sudpresse qui parle d'un "scénario-catastrophe pour notre sélection nationale, passée du paradis à l’enfer en seconde période". Nos confrères s'inquiètent pour l'avenir et pour la Coupe du monde 2022 qui commence dans un peu plus d'un an et avancent que "Martinez devra trouver les mots [pour consoler ses joueurs]. Tout un dictionnaire risque d’y passer."

"Encore raté" peut-on lire dans le journal Le Soir en référence à la dernière défaite de notre équipe nationale contre la France lors du mondial 2018. Toujours en référence à cette défaite, nos confrères du Soir constatent que "les Diables n'ont pas exorcisés leurs vieux démons français". 


 




 

Vos commentaires