En ce moment
 

Diables Rouges: Toby Alderweireld ne se fait pas de souci pour la défense et pointe ce qu'il faut absolument améliorer

Alderweireld ne se fait pas de souci pour la défense des Diables et pointe ce qu'ils doivent absolument améliorer
© RTLSport
 
 

Malgré une prestation défensive quelque peu hésitante des Diables Rouges jeudi contre la Grèce, Toby Alderweireld reste résolument optimiste.

Le défenseur de Tottenham estime que l'équipe nationale doit atteindre son pic de forme dans une semaine. "Nous sommes rassemblés depuis lundi seulement et nous avons eu des entraînements intensifs. Nous l'avons senti contre la Grèce", a dit Alderweireld samedi lors d'une conférence de presse au centre national du football.

Jeudi, l'Anversois de 32 ans a joué avec Jason Denayer et Dedryck Boyata. "Savoir à côté de qui je joue n'a pas vraiment d'importance. Jason et Dedryck ont déjà prouvé leurs qualités et qu'on pouvait compter sur eux. Mais c'est évidemment différent que quand je joue avec Jan (Vertonghen, ndlr) et Thomas (Vermaelen, ndlr). Nous avons souvent joué ensemble, nous avons beaucoup d'expérience. Je sais que je ne dois pas m'inquiéter", a-t-il rigolé. "Les automatismes reviennent tout de suite. En tant qu'équipe aussi, nous savons parfaitement ce que nous devons faire".

Contre la Croatie dimanche, Alderweireld veut voir une équipe belge "meilleure en possession de balle". "Cela rendra les choses plus faciles. C'est le moment parfait pour affronter une équipe du top niveau. Ils ont joué la finale du dernier Mondial. Ce sera important de bien mieux jouer que jeudi. Le sélectionneur nous a dit après le match qu'on devait mieux faire, que nous avions été un peu trop doux. Nous n'avons pas d'excuses mais ce n'était pas la rencontre idéale".

Le défenseur aux 108 capes, capitaine pour la 2e fois jeudi après la sortie de Romelu Lukaku, a aussi évoqué son rôle au sein de l'équipe nationale. "J'ai trouvé mon chemin, j'ai gagné en constance. Je parle avec les jeunes et je ne cède pas à la panique. C'est ma façon d'apporter une plus-value à l'équipe. C'est aussi un sentiment agréable de savoir quoi faire".

Malgré les ennuis physiques d'Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Axel Witsel, Alderweireld reste confiant. "Nous avons souvent joué sans certains joueurs. Mais nous avons toujours bien géré ça, nous avons un groupe plus fort que jamais. D'autres joueurs se sont affirmés, se sont développés et prendront la relève".

Après son second match amical dimanche contre les Croates, les Diables entameront leur tournoi continental contre la Russie le samedi 12 juillet.




 

Vos commentaires