En ce moment
 

Edito: "Le problème avec Radja Nainggolan, c'est qu'il agit et puis il réfléchit" (vidéo)

Les Diables Rouges se souviendront longtemps de ce passage à l'An Neuf. La fin d'année 2017 et le début 2018 n'auront pas été ceux souhaité par nos footballeurs qui, Coupe du monde oblige, feront l'actualité cette année. Et c'est déjà bien parti avec Radja Nainggolan...

C'est une tradition et une formule éculée: lors du Nouvel An, on se souhaite bonne année et bonne santé. Et de bons résultats à l'école comme disait ma grand-mère.

Bonne santé: c'est tout ce que l'on souhaite à nos joueurs car la fin 2017 aura donc été délicate. Bon, au final, c'est plus de peur que de mal mais tout de même. Il y a d'abord eu ce fameux coup de boule reçu par Romelu Lukaku face à Southampton, les soins prodigués sur la pelouse et puis la sortie sur civière avec un masque à oxygène. Au final, une grosse commotion cérébrale et un dizaine de jours de repos. Il n'a pas pu être avec ses équipiers lundi/hier lors de la victoire 0-2 à Everton, son ancien club.

Il y a eu ensuite Kevin De Bruyne, victime dans les tous derniers instants de 2017, d'un tacle assassin contre Crystal Palace. Là aussi les images sont impressionnantes mais les dégâts sont minimes. Celui qui est considéré comme le meilleur joueur du début de saison ne devrait louper qu'un seul match. Des blessures qui accompagnent celles d'autres Diables: Kompany, Alderweireld, Fellaini, Chadli et Tielemans.

Nainggolan a fait du Radja

Radja Nainggolan, lui, n'est pas blessé. Il se porte même à merveille. Enfin si on peut dire... Il a aussi passé le cap de 2018 mais dans un autre style. Verres d'alcool et cigarettes au bec, il a posté différentes vidéos sur son compte Instagram où on le voit bourré et tenant des propos injurieux. Bref, il a fait du Radja.

Sauf que dans la foulée il a critiqué les vilains journalistes qui ont repris les images. Pour ensuite s'excuser pour son attitude déplacée pour un joueur de foot et donc un personnage public. Il a d'ailleurs retiré ces vidéos d'Instagram. C'est ça le problème avec Radja: il agit et puis il réfléchit.

On ne parle pas ici de ses qualités de footballeurs qui sont énormes mais bien de sa responsabilité dans la vie publique qui doit être parfaite. Car c'est facile de mal agir et d'ensuite critiquer ceux qui dénoncent cette attitude. Nainggolan doit savoir une chose: une Coupe du monde, cela se gagne sur mais également en dehors des terrains.

Vos commentaires