Accueil Sport Football Diables Rouges

"La génération dorée, c'est terminé", "Elle sort en silence": les Diables Rouges se font lyncher par la presse internationale

La sortie précoce des Diables rouges ne laisse personne indifférente. Dans la presse européenne, tout le monde est unanime et sort la sulfateuse pour descendre notre équipe nationale. Pour Marca, en Espagne, les Diables Rouges sont désormais finis. "La génération dorée, c'est terminé", regrette le journal espagnol, qui reproche le manque d'efficacité de Romelu Lukaku. "Ce qu'il ne rate jamais, il l'a manqué. Un signe que les dieux du football n'étaient pas avec les Belges".

En Italie, la Gazzetta dello Sport ne comprend pas non plus ce qu'il s'est passé pour Lukaku, mais sans le critiquer. "La déception était flagrante sur le visage de l'attaquant et de la Belgique. Il a changé le visage d'une équipe nationale qui ne s'était jamais créé autant d'occasions. Mais au bout, ce sont ses erreurs qui pèsent", peut-on lire sur le site internet du journal.

En Angleterre, on constate l'échec des Diables Rouges. "C'était leur dernière chance, leur dernier ourah. C'était leur dernière chance de réussir une campagne à la hauteur de leurs qualités. Mais ils ont échoué", a écrit le Daily Mail. "Cette équipe a été numéro un au classement FIFA en février et toutes leurs stars étaient attendues dans les derniers tournois. Mais leurs supporters sont habitués aux déceptions. Sur la plus grande scène, leur "génération dorée" n'a jamais répondu aux attentes, échouant à chaque fois aux portes d'une finale malgré un incroyable évantail de talents", regrette la BBC. 

"Entré à la pause pour tenter de sauver une Belgique incapable de marquer depuis la victoire étriquée contre le Canada en ouverture (1-0), Lukaku pourra ruminer très longtemps ses occasions manquées", écrit L'Equipe, en France. "Pétrifiée par l'enjeu et fragilisée en interne, la Belgique est restée muette face à la Croatie et doit donc quitter le Qatar dès la phase de poules. Un échec retentissant, surtout si on considère le nombre d'occasions qu'a eu Romelu Lukaka face aux cages. La Belgique sort en silence", lance, sans pitié, le quotidien So Foot.

Toute l'Europe s'accorde sur cela: la Belgique est en échec. Et pas qu'un peu. 

 

À la une

Sélectionné pour vous