En ce moment
 

Les tops, les flops et une mission pas terminée: Anne Ruwet dresse le bilan des quatre matchs des Diables Rouges (vidéo)

  • Ligue des Nations: Anne Ruwet revient sur les 4 matches des Diables rouges

  • Pologne-Belgique: le résumé de la rencontre (0-1)

  • Pays de Galles-Belgique: le résumé de la rencontre (1-1)

  • Ligue des Nations: les Pays-Bas infligent une correction aux Diables rouges (1-4)

 
 
Diables Rouges
 

Les Diables Rouges ont clôturé leur dernière obligation de la saison avec les quatre matchs de Ligue des Nations qu'ils viennent de disputer. Deux victoires, un nul et une défaite, voici le bilan comptable de ce rendez-vous international. Maintenant que les Diables sont tous partis en vacances, il est temps de dresser un premier bilan de ce rendez-vous.

Les flops

"Certains parlaient de ces matchs comme des matchs de préparation à la Coupe du monde, on peut plutôt parler de remise en question avant cette compétition", analyse Anne Ruwet sur le plateau du RTL INFO 13h. "Parce que lorsqu'on s'incline 1-4 face aux Néerlandais à domicile, il y a clairement un déficit de mentalité, des joueurs qui n'avaient pas envie d'être là, qui portaient comme un fardeau ce maillot de l'équipe nationale et qui n'avaient pas peur de le dire", assène la journaliste qui parle de "retrouvailles manquées" entre les Diables et leur public. 

"Même Roberto Martinez, on l'a senti un peu plus nerveux que d'habitude. Au bord du terrain, il avait des réactions que l'on n'a pas l'habitude de voir. Même après les matchs, il a commencé à critiquer l'arbitrage et la VAR à notre micro alors que d'habitude, on connaît son calme et son flegme", souligne encore Anne Ruwet.

"Heureusement, les Diables Rouges ont ensuite pris les matchs au sérieux, mais c'est vrai qu'on s'est posé beaucoup de questions concernant la mentalité des Diables Rouges et quand on a un devoir national à assumer, c'est tout simplement inacceptable."

Les tops

Au niveau des points positifs de ce rassemblement, la présentatrice sport met en avant Michy Batshuayi, Leander Dendoncker, Youri Tielemans et Eden Hazard "à qui on a envie de donner une note d'encouragement". "Il a retrouvé du rythme, la confiance et (...) on a l'impression qu'il est sur le bon chemin. Il a même failli marquer un but hier, finalement annulé pour un hors-jeu."

Le travail n'est pas encore terminé

Il reste encore deux matchs dans cette Ligue des Nations pour espérer prendre la première place aux Pays-Bas et se qualifier pour le Final Four, pour la seconde fois consécutive. Deux matchs contre le Pays de Galles (à Bruxelles le 22 septembre) et contre les Pays-Bas (à Amsterdam, le 25 septembre). Pour Anne Ruwet, ces deux matchs sont "180 minutes d'espoir".

 "Pour l'instant, ce sont les Pays-Bas qui dominent le classement avec 10 points sur 12, la Belgique est 2e. On espère un faux pas des Pays-Bas en Pologne lors de la 5e et avant-dernière journée" pour avoir une "véritable finale" face aux Bataves "pour tenter de décrocher cette première place."

Grab_20220615_134938_999


 

Vos commentaires