En ce moment
 

Roberto Martinez: "L'objectif n'est plus la Ligue des Nations, c'est la Coupe du monde"

Roberto Martinez:
© RTL INFO
 
 

La veille du match contre l’Italie, Roberto Martinez s’est présenté au micro de Sébastien Capette pour préfacer la rencontre de demain.

"On doit analyser [les raisons de la défaite face à la France] et trouver les raisons. C’est important d’aller demain sans se sentir mal et de faire quelque chose par rapport à cette situation."

Le mot d’ordre est clair : fini la Ligue des Nations, le prochain objectif des Diables est la Coupe du monde dans un an au Qatar.

"C’est très clair", détaille Martinez, "dans douze mois on a la Coupe du monde. On doit encore essayer de se qualifier. On a deux matchs en novembre. Au vu des résultats de la nuit dernière (égalité 2-2 entre la R. Tchèque et le Pays de Galles, ndlr) on a encore besoin d’un point face à l’Estonie à la maison (le 13 novembre, ndlr) et on sera qualifiés. On est très concentrés pour demain et pour la qualification pour la Coupe du monde."

On a été supérieur au champion du monde pendant 45 minutes

Contre la France, la Belgique a montré un très bon visage en première mi-temps avant de s’éteindre en seconde période. Martinez compte bien utiliser tout le positif de cette rencontre pour aider son équipe à continuer de grandir. "Dans 12 mois on aura besoin de poursuivre les performances. [Contre la France] on a vu 45 minutes de très haut niveau. On a vu où cette équipe peut aller. Maintenant il faut le faire sur 90 minutes."

"La réalité c’est qu’on voulait gagner la Ligue des Nations mais malheureusement on se bat pour la troisième place et pour préparer la Coupe du monde. On a la CDM dans 12 mois et on est numéro 1 mondial. Chaque match est une opportunité de devenir meilleur et de grandir. Bien sûr on est ici pour essayer de bien finir ce tournoi mais demain l’objectif n’est plus la Ligue des Nations, c’est la Coupe du monde", lance le sélectionneur.

Après le nouvel échec de cette génération à décrocher un trophée, de nombreux fans ont manifesté leur mécontentement. "Tout ce qu’on fait, c’est pour les fans. Tous leurs sentiments, leurs blessures sont partagées. Ils sont déçus mais nous le sommes aussi. La deuxième mi-temps a effacé ce qu’on espérait. Ça fait partie du boulot. Ce n’est pas par rapport aux choix ni par rapport à un individu mais par rapport à l’équipe qui ne fait pas ce qu’il faut pour gagner à certains moments du match."

"On partage la peine mais on est tous ensemble et on va essayer de se relever pour aller gagner la Coupe du monde qui est notre prochain objectif" termine le coach qui annonce que lui et son staff décideront demain matin de quels joueurs seront alignés.

Les absences d’Eden Hazard et de Romelu Lukaku laissent de la place à minimum deux changements par rapport au 11 de base qui a commencé contre la France jeudi.


 




 

Vos commentaires