En ce moment
 

L'Italie se fait peur, va aux tirs au but et file en finale de l'Euro 2020

Un spectacle INOUÏ: l'Italie file en finale en battant l'Espagne aux tirs au but
 
 

L'Italie est le premier finaliste de l'Euro 2020 après sa victoire contre l'Espagne mardi à Londres. Après un score de 1-1 après 120 minutes, les Italiens l'ont emporté aux tirs aux buts (4-2) pour se qualifier pour leur quatrième finale dans un Euro. Federico Chiesa avait ouvert le score à l'heure de jeu pour la Squadra tandis qu'Alvaro Morata avait égalisé à dix minutes du terme. L'Italie affrontera l'Angleterre ou le Danemark en finale le dimanche 11 juillet à Londres.

Le début de match était équilibré et l'Italie était la première équipe à amener du danger. Lancé en profondeur, Nicolo Barella trouvait le montant avant d'être finalement signalé hors-jeu (4e). Après cette première alerte, l'Espagne s'installait dans le camp italien. Sur une ouverture de Pedri, Mikel Oyarzabal pouvait se retrouver seul face à Gianluigi Donnarumma mais manquait son contrôle (12e).  Les 'Azzuri' laissaient passer l'orage et la défense espagnole devait se dégager après une sortie ratée d'Unai Simon devant Emerson (21e).

La 'Roja' répondait et se créait la première occasion franche de la partie. Esseulé dans le rectangle, Dani Olmo se jouait de la défense italienne mais voyait sa frappe repoussée par Donnarumma (25e).  Le rythme retombait ensuite et l'Italie se créait sa plus belle occasion de la première période à quelques secondes du repos avec une frappe d'Emerson qui touchait la barre avant de filer au-dessus du but de Simon (45e). Après la pause, l'Espagne passait tout près de l'ouverture du score mais la frappe de Sergio Busquets frôlait la latte du but italien (52e).

Dans la foulée, Federico Chiesa tentait de répondre mais sa frappe n'inquiétait pas Unai Simon (53e). Le joueur de la Juventus trouvait cependant l'ouverture quelques minutes plus tard. Sur un contre rondement mené, Chiesa héritait d'un ballon mal dégagé par la défense espagnole. L'ailier italien décochait une frappe enroulée qui ne laissait aucune chance à Simon (60e). La rencontre s'emballait et les joueurs de Luis Enrique poussaient pour égaliser. Oyarzabal manquait complètement sa reprise de la tête sur un centre de Koke (65e). Dans la foulée, le tir de Dani Olmo passait juste à côté du but de Donnarumma (67e). L'Italie était elle à deux doigts du but du K.O. mais Domenico Berardi butait sur Simon (68e). 

Monté au jeu après l'ouverture du score, Alvaro Morata délivrait la Roja à dix minutes du terme. L'attaquant de la Juventus combinait parfaitement avec Olmo pour tromper Donnarumma et envoyer les deux équipes en prolongations (80e). Les Espagnols dominaient la prolongation mais Donnarumma détournait un coup franc de Dani Olmo (98e) tandis que Marcos Llorente ne profitait pas d'une sortie hasardeuse du portier italien (102e). Les occasions se faisaient rares dans la seconde période de la prolongations et les deux équipes devaient se départager aux tirs aux buts.

Aux tirs aux buts, l'Italie, avec Locatelli, et l'Espagne, avec Olmo, manquaient chcaun leur première tentative. À 3-2 pour la Squadra, Morata voyait son tir arrêté par Donnamrumma. Dans la foulée, Jorginho ne manquait pas le sien pour envoyer les Azzuri en finale, la quatrième de l'Italie dans un Euro après 1968, 2000 et 2012. L'Italie connaîtra son adversaire en finale à l'issue de l'autre demi-finale disputée mercredi entre l'Angleterre et le Danemark à 21h00, toujours à Londres.


 

Vos commentaires