En ce moment
 

L'UEFA envisage un format à 32 équipes pour l'Euro 2028

8 équipes en plus: le format de l'Euro pourrait ENCORE changer en 2028
 
 

La Fédération européenne de football (UEFA) réfléchit à l'augmentation du nombre de participants au Championnat d'Europe des Nations à partir de 2028. Le nombre de pays passerait de 24 à 32 selon de bonnes sources de l'agence de presse AP.

Cette nouvelle a fuité le jour de la finale de l'Euro 2020 à Wembley, où vont s'affronter l'Angleterre et l'Italie sur le coup de 21 heures. Le prochain Championnat d'Europe se déroulera en Allemagne en 2024, toujours selon la formule actuelle de 24 équipes. En ce qui concerne le ou les pays organisateur(s) de l'édition 2028, les candidatures seront ouvertes prochainement.

L'UEFA devrait prendre sa décision vers la fin de 2023. Il y a cinq ans, l'Euro 2016 organisé en France a été le premier Championnat d'Europe à se disputer entre 24 nations. Auparavant, de 1996 à 2012, soit pendant six éditions, le format comptait 16 participants. Avec ses 24 équipes, la mouture actuelle peut même s'avérer peu claire. En effet, au-delà des deux premiers de chaque groupe, ce sont aussi quatre des six meilleurs troisièmes qui se qualifient pour les huitièmes de finale. En passant à 32 équipes, ce genre de souci n'existerait plus.

L'UEFA suivrait ainsi l'exemple de la FIFA, qui a porté la Coupe du monde à 48 nations à partir de l'édition 2026. Si 32 des 55 États membres de l'UEFA participent à cette nouvelle version du Championnat d'Europe, le calendrier des qualifications devra être modifié. Celui-ci pourrait même être complètement revu, puisque les grandes nations du football portent de moins en moins d'intérêt aux rencontres face aux plus petites nations.

Ce genre de match ne représentant pas un grand intérêt commercial dans un calendrier déjà bien chargé. Peut-être que la Ligue des Nations, dans laquelle les différentes nations sont réparties selon leur force, pourrait remplacer le format de qualification actuel. Une autre option serait d'organiser des tournois de pré-qualifications comme c'est déjà le cas en Asie et en Amérique du Nord, afin de réduire le nombre de nations plus faibles.




 

Vos commentaires