En ce moment
 

Le rêve continue pour l'Union: les Bruxellois s'imposent à Eupen et conservent la tête

L'Union est en plein rêve: les Bruxellois dominent Eupen et conservent la tête de la Pro League
 
 

L'Union Saint-Gilloise a continué sur sa lancée en s'imposant 2-3 sur la pelouse d'Eupen samedi, dans le cadre de la 12e journée de championnat. Grâce à ce succès, les hommes de Felice Mazzu reprennent temporairement seuls la tête du classement. Dans le rang des Pandas, on piétine légèrement avec un deuxième revers consécutif.

Détonateur contre Seraing grâce à son triplé, Kaoru Mitoma était titularisé d'entrée et obtenait un pénalty après cinq minutes de jeu sur la première incursion bruxelloise. Deniz Undav ne ratait pas l'occasion et inscrivait son huitième but de la saison en plaçant le ballon dans le centre du but pour faire 0-1 pour les Unionistes (7e). La première partie de la rencontre était pauvre en occasions, mais l'Union faisait preuve d'une grande efficacité en doublant la mise à la suite d'une frappe lointaine à ras-de-sol de Teddy Teuma, sur laquelle le portier des Pandas ne semblait pas irréprochable (29e).  Eupen ne montrait presque rien offensivement dans ce premier acte en dehors d'une frappe d'Edo Kayembe à la 31e minute, bien sortie par Anthony Moris. Le scénario du second acte ressemblait à celui de la première mi-temps, avec peu de rythme et d'occasions à se mettre sous la dent. 

Mitoma se signalait à la 67e minute en s'engouffrant dans le rectangle des Pandas, mais son envoi finissait largement au-dessus.  Dans les 20 dernières minutes de la rencontre, Eupen mettait de plus en plus de pression sur la défense de l'Union et finissait par trouver l'ouverture via une nouvelle frappe lointaine d'Edo Kayembe (75e). La tentative du Congolais ne laissait aucune chance à Moris. Trois minutes plus tard, les Pandas recollaient au score via Emmanuel Agbadou. Le défenseur reprenait à bout portant après un cafouillage dans le petit rectangle et effaçait l'avance des Bruxellois. Trente secondes à peine après la remise en jeu à la suite de l'égalisation, Casper Nielsen redonnait l'avance aux Unionistes après un superbe plat du pied consécutif à un débordement de Dante Vanzeir (79e). Dans la foulée de ce but, l'arbitre Van Driessche suspendait le match 10 minutes après qu'Anthony Moris ait reçu plusieurs briquets sur la tête de la part des supporters.

Au retour de cet arrêt forcé, les Eupenois poussaient tant et plus, mais ne parvenaient à faire sauter le verrou unioniste une troisième fois. Cette nouvelle victoire de l'Union permet au club bruxellois de comptabiliser 25 points et de prendre momentanément trois longueurs d'avance sur le Club de Bruges, qui se déplace à l'Antwerp dimanche, en tête du classement. De son côté, Eupen enchaîne avec une deuxième défaite et reste calé au troisième rang avec 20 points.

PRO LEAGUE: RÉSULTATS ET CLASSEMENTS


 




 

Vos commentaires