En ce moment
 

Pas de tactique, d'entraînement ou de coaching: Anderlecht a clarifié le rôle de Kompany devant la Commission des Licences

Pas de tactique, d'entraînement ou de coaching: Anderlecht a clarifié le rôle de Kompany devant la Commission des Licences

Anderlecht a défendu sa cause, ce mardi, devant la Commission des Licences de l'Union belge. Le club devait s'expliquer sur le rôle exact de Vincent Kompany, accusé d'outrepasser son rôle et d'assumer un poste d'entraîneur sans la licence exigée.

Vincent Kompany et son rôle étaient au centre des débats de la Commission des Licences ce mardi. Le joueur-manager d'Anderlecht est accusé d'assurer un rôle d'entraîneur principal, chose qui lui est interdite en l'absence d'une licence de coach. 

Pour étayer leurs arguments, Nils Van Brantegem, le manager des licences à l'Union belge, a exploité plusieurs éléments. Anderlecht avait en effet communiqué concernant le retour de Kompany, citant parmi ses compétences le fait de concevoir la tactique utilisée en match et d'imaginer le programme d'entraînement de l'équipe première. Il a également avancé les propos d'Alexis Saelemaekers décrivant Kompany comme un entraîneur et les images montrant le défenseur coacher ses joueurs face au Racing Genk.

Vincent Kompany, absent des débats, a été défendu par Jo Van Biesbroeck et Bert Van der Auwera. Ces derniers ont fait la lumière sur le rôle théorique de leur nouveau joueur-manager. Selon eux, Simon Davies avait bien signé un contrat d'entraîneur, tout comme Franky Vercauteren, et non Kompany, engagé, sur papier, comme simple joueur.

Ce dernier est arrivé pour développer une philosophie spécifique mais "ne donne pas les entraînements, ne choisit pas seul le noyau des 18 et ne fait pas les changements en cours de match". "Depuis le début, il a été clair que le rôle de Simon Davies était de diriger les entraînements, déterminer la tactique et opérer les changements", a expliqué le conseiller du club anderlechtois, Bert Van der Auwera mardi. "Le rôle de Kompany était triple. Etre un leader sur le terrain grâce à son expérience. Il était aussi celui qui devait transmettre notre vision. Et il devait servir de guide à nos jeunes joueurs".

Les Mauves affirment aussi que l'utilisation du mot coach pour désigné Kompany est explicable par une forme de confusion, les joueurs ayant tendance à se diriger vers lui en raison de son aura et de son caractère plus fort que les autres membres du club. 

La décision tombera le 15 octobre prochain. Des sanctions pouvant aller d'une simple amende jusqu'au retrait de la licence pourraient être prononcées à l'encontre du Sporting, s'il n'apporte pas des éléments suffisamment probants à la commission. Frank Vercauteren est lui bien en possession d'une Pro Licence de l'UEFA.

Vos commentaires