En ce moment
 

Sébastien Dewaest: "En tant que compétiteur, j'ai envie de jouer mais en tant qu'humain, je pense que le plus important c'est la santé" (vidéo)

Sébastien Dewaest:
© RTL Sport
 
 

Dans une longue interview diffusée en direct sur Instagram, le défenseur de Genk a répondu aux différentes questions de notre journaliste Emiliano Bonfigli.

Après la nageuse Fanny Lecluyse, place au joueur de football Sébastien Dewaest! Notre journaliste Emiliano Bonfigli a pris des nouvelles du défenseur de Genk. Il se porte bien. "Je n’ai pas pris de poids, c’est déjà très important. On s’entraine au club depuis 2 ou 3 semaines, nous sommes divisés en plusieurs groupes. On respecte les distances, ça se passe bien et cela nous permet d’avoir un contact social".

Le Conseil national de sécurité a décidé qu’aucune compétition sportive ne pourra se dérouler en Belgique jusqu’au 31 juillet. L’Assemblée Générale de la Pro League devrait donc officialiser la fin du championnat le 15 mai. Que pense Sébastien Dewaest de la décision du Conseil national de sécurité? "En tant que compétiteur, j’ai envie de jouer", raconte-t-il. "En tant qu’humain, le plus important c’est la santé. Le mieux, c’est d’arrêter".

"Bruges mérite d’être champion"

Le FC Bruges devrait en théorie être sacré champion de Belgique le 15 mai. Trouverait-il logique, vu le contexte, d'accorder le titre de champion? "En France, il n’y a pas de play-offs, les points ne sont pas divisés en 2. Le PSG avait beaucoup de points d’avance et a été nommé champion de France. En Belgique, les points sont divisés en 2 avant les play-offs. C’est compliqué parce que tout peut se passer avec ce système. Mais je pense qu’il faut être fair-play : Bruges mérite d’être champion, je leur accorderais donc le titre". explique-t-il.

La situation est plus compliquée pour la descente selon Sébastien Dewaest. "Waasland Beveren avait toujours un espoir de se sauver lors du dernier match de la phase classique. Je pense qu’il faut faire preuve d’humanité et peut-être passer à un championnat à 18 équipes la saison prochaine. Deux clubs descendraient alors à la fin de la saison".

"Je suis vraiment bien dans le Limbourg"

Sébastien Dewaest est à Genk depuis août 2015. Sous contrat jusqu’en 2023, le défenseur central ne pense pas spécialement à un départ. "Je suis bien à Genk. Je suis capitaine depuis le début de la saison, j’ai construit ma vie ici, nous avons acheté une maison. Je me sens vraiment bien dans le Limbourg. J’ai aussi de bonnes relations avec les fans, avec le staff, avec mes coéquipiers. C’est compliqué de tout quitter pour un joueur qui se sent bien dans son club. Il faut recommencer ailleurs sans avoir la certitude que cela va marcher. Je ne pas du genre à prendre des risques. Après dans le monde du football, on ne sait jamais de quoi demain est fait".

Si Sébastien Dewaest porte le club de Genk dans son coeur, il est également fan d'une autre équipe. Une équipe dont le maillot est également bleu et blanc. Sur son site, il explique en effet qu'il aime beaucoup l’Olympique de Marseille. "J’ai acheté une maquette du Stade Vélodrome, je l’ai reçue ce matin. J’ai entre 30 et 40 maillots de l’OM", sourit-il. "Je suis fan de ce club depuis que je suis petit. Je regardais les matchs à la TV et ce sont les supporters qui m’ont fait aimer le foot et l’OM".

Vous pouvez voir l’intégralité de l’interview de Sébastien Dewaest via le lien ci-dessous.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'instagram' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires