En ce moment
 

"Tout ce que j'ai fait dans ma vie n'a servi à rien parce qu'ils me l'ont pris": un joueur de foot "ruiné" par ses agents qui lui ont volé 15 millions d'euros (vidéo)

"Tout ce que j'ai fait dans ma vie n'a servi à rien parce qu'ils me l'ont pris": un joueur de foot "ruiné" par ses agents qui lui ont volé 15 millions d'euros (vidéo)
©Wikimédia
 
 

C'est un témoignage poignant que livre le joueur de football Yohan Mollo à Le Media Carré. Dans une vidéo, il raconte comment ses agents, en qui il avait confiance, l'ont "ruiné" et "arnaqué". 

L'ancien joueur de l'AS Saint-Etienne et du Zentih Saint-Pétersbourg a gagné beaucoup d'argent dans sa carrière, mais a été trahi par des personnes en qui il avait placé sa confiance. 

Mollo est parti de chez lui "à 14 ans" pour commencer à jouer au football. Il se décrit comme "humble", n'ayant "jamais eu des goûts de luxe". "J’ai toujours été dans la prévention, l’argent que je gagnais durant ma carrière allait me servir pour ma deuxième vie. Il s’est avéré tout simplement que j’ai été manipulé durant 10 années de ma vie et la 11e ou la 12e [année], j’ai découvert la vérité", raconte-t-il face caméra.

Une arnaque bien rôdée

"Assez tôt dans ma carrière, je suis allé dans un bâtiment officiel pour me présenter une assurance-vie. On m’expliquait que tout l’argent que je gagnerais irait dans cette assurance-vie et que ça fructifierait pour mon après-carrière, mais que pendant 8-9 ans je ne pourrais pas toucher à cet argent. Tous les 31 décembre, je recevais les reçus de ce que j’avais gagné. C’étaient des faux. Il se trouvait que la personne [qui me les envoyait] était de mèche avec les agents", dénonce le joueur du petit club de Hyères. 

Yohan ne mâche pas ses mots et clame "en plus d’être victime d’escroquerie, j’ai été victime d’une bande organisée. C’est comme si j’étais au milieu d’une table avec 17 personnes et qu’en fait, j’étais le mouton à saigner".

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'instagram' pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'instagram' pour afficher ce contenu.

Le joueur de 32 ans dénonce également la manière dont il a été pris pour un imbécile et la façon dont ses agents n'ont eu aucun scrupule pour le plumer. "Un jour, ils m’ont fait signer une procuration écrite en russe (que je ne comprenais pas). On m’a dit que c’était pour l’ouverture d’un compte, mais en un seul jour [l’agent] a pris 500.000 euros. Il a envoyé 250.000 euros sur un de ses comptes et il a retiré 250.000 euros en cash que je pense qu’il a donné à ses amis russes."

Ils ont pris ma vie

Quand il s'est rendu compte de la situation, c'était déjà trop tard. Yohan est maintenant interdit bancaire en France. "En plus des commissions, ils ont pris mes salaires, ils ont pris ma vie. L’argent qui a transité sur mes comptes français est à hauteur de 6 millions d’euros. L’argent sur mes droits d’image était à hauteur de 10 millions d’euros. Aujourd’hui, je suis interdit bancaire, fiché à la Banque de France et je suis en procès avec toutes les banques parce que je dois de l’argent de partout. Ce qui m’arrive, je ne le mérite pas."

"Je réclame mon dû et la justice", plaide le milieu de terrain qui a "pleuré toutes les larmes de [son] corps" quand il a vu son propre père pleurer de la situation. 

"Tout ce que j'ai fait dans ma vie, on me l'a pris"

"Ma vie c’était toujours la passer avec ma famille. J’avais des rêves pour ma famille qui était de leur acheter une maison et leur donner une vie meilleure", déplore-t-il encore avant de faire un terrible aveu. "Aujourd’hui, ce qui m’énerve et me frustre, c’est que tout ce que j’ai fait dans ma vie, ça n’a servi à rien. Parce que tout ce que j’ai fait, on me l’a pris."

Il annonce que la prochaine étape de son jugement aura lieu en septembre. "On verra bien". 

En s'adressant aux jeunes joueurs, il veut faire passer un message très clair : "Arrêtez d’être cons et intéressez-vous à ce que vous faites. Comme vous, je n’ai pas envie de mettre mon nez dans les papiers ou dans des affaires, mais si vous ne faites pas ça, vous allez vous faire crever."

Pas un cas isolé

Yohan Mollo n'est pas le seul joueur à faire les frais d'agents malhonnêtes. L'émission D'où ça sport y a même consacré un épisode. 


 

Vos commentaires