Foot: Barrage maintenu en Allemagne malgré les rassemblements de fans

Foot: Barrage maintenu en Allemagne malgré les rassemblements de fans
Les supporters de Brême dans les gradins du stade de leur ville le 29 Avril 2018, une image d'avant la pandémie de coronavirus. Patrik STOLLARZ
 
 

Le match aller des barrages de montée/descente en Bundesliga entre Brême et Heidenheim jeudi à 20h30 (18H30 GMT) est maintenu, malgré des rassemblements de fans samedi en violation des consignes de lutte contre le Covid-19, ont indiqué lundi les autorités locales.

"Il serait disproportionné d'annuler le match en raison de ces fans (...) qui se sont comportés comme si le coronavirus n'existait plus", a jugé le ministre régional de la ville-Etat de Brême Ulrich Mäurer (SPD): "Heureusement, des milliers de supporters ont fêté la victoire chez eux".

Brême, pilier historique du foot allemand, s'est imposé 6-1 à domicile et à huis clos samedi contre Cologne, arrachant in extremis la 16e place de la Bundesliga, et le droit de disputer un barrage aller-retour contre le troisième de deuxième division Heidenheim, pour tenter de sauver sa place dans l'élite.

Le ministre a appelé tous les supporters à rester chez eux jeudi.

Début mai, la ville-Etat de Brême avait été la seule région allemande à dire publiquement qu'elle avait plaidé contre une reprise de la Bundesliga le 16 mai, estimant que les conditions n'étaient pas encore réunies.

"Nous estimons qu'il s'agit d'une décision erronée", avait alors déclaré M. Mäurer.

Mais la Bundesliga a réussi à jouer les neuf journées restantes (81 matches plus un match en retard) sans qu'aucune contamination majeure ne pousse un club au forfait.

La deuxième division ne s'en est pas sortie aussi bien. Le Dynamo Dresde a été placé en quarantaine en mai, après la détection de cas de coronavirus, et a dû jouer ensuite tous les trois jours pendant un mois pour rattraper le retard. Le club a terminé dernier et descend en troisième division, avec un fort sentiment d'avoir été victime d'une injustice.




 

Vos commentaires