En ce moment
 

L1: Schmeichel veut "apporter de solides fondations" à Nice

L1: Schmeichel veut "apporter de solides fondations" à Nice
Le gardien danois Kasper Schmeichel officiellement présenté par l'OGC Nice, à l'Allianz Riviera, le 5 août 2022 Valery HACHE
 
 

"Dans le football, si tu as un +feeling+, il faut y aller": Kasper Schmeichel, emblématique et imposant gardien danois de Leicester, a décidé de s'engager à Nice pour apporter "de solides fondations" et aider Ineos à construire un "top club".

Q: Pourquoi avoir décidé de quitter Leicester où vous évoluiez depuis 11 ans?

R: "Leicester est un club que j'adore. La décision de quitter des membres de sa famille est difficile. Mais j'ai 35 ans. C'était le moment de me challenger, avec l'envie de continuer à grandir comme joueur et être humain: une nouvelle langue, une expérience nouvelle pour ma famille. Mais la raison principale a été le fait qu'Ineos montre des ambitions très élevées pour Nice. Ils veulent en faire un +top club+. J'y vois des similarités avec le moment où j'ai rejoint Leicester. Mon agent a été approché pour un projet très intéressant. J'ai parlé avec Dave Brailsford (directeur sports d'Ineos, NDLR). Il m'a donné les orientations, évoqué l'entraîneur, et tout ce qu'ils veulent mettre en place. J'ai été convaincu. Dans le football, si tu as un +feeling+, il faut y aller, faire confiance aux personnes rencontrées. J'ai aussi parlé avec Papy Mendy et Ricardo Pereira (ex-Niçois de Leicester, NDLR), qui m'ont dit du bien de ce club familial. Cela a intégré ma réflexion."

Q: Vous êtes la tête d'affiche du club. Cela peut-il être un poids?

R: "Je ne me sens pas tête d'affiche, c'est certain! De très bons joueurs sont plus importants que moi au club. Mon objectif est d'apporter de solides fondations, de la stabilité. C'est aussi de représenter le club sur et hors du terrain de la meilleure façon. Cela impose des responsabilités. D'abord, celle d'être performant. Je ne suis pas là pour sortir des gros arrêts tout le temps. Mais pour consolider les bases. Ensuite, nos attaquants nous feront gagner."

Q: La France et le Danemark seront dans le même groupe au Mondial. Pensez-vous mieux vous familiariser avec les Bleus?

R: Sur les 30 dernières années, 80% du temps France et Danemark se sont retrouvés dans le même groupe, lors des principaux tournois. On les a souvent joués. Ils sont champions du monde, l'une des meilleures équipes mondiales. Ce sera un magnifique défi. J'ai hâte."

propos recueillis en conférence de presse


 

Vos commentaires