En ce moment
 

Mercato: après le Barça et le Real Madrid, le clan Haaland poursuit sa tournée des grands clubs européens

Après le Barça et le Real, le clan Haaland poursuit sa tournée des grands clubs européens
© BELGAIMAGE
 
mercato
 

Après le FC Barcelone et le Real Madrid jeudi, au tour des clubs anglais, Manchester City et Liverpool en tête, de tenter de recruter le très convoité phénomène norvégien Erling Haaland en présentant à son père Alf-Inge et à son agent Mino Raiola leurs arguments financiers et sportifs.

La pépite norvégienne de 20 ans est encore sous contrat avec le Borussia Dortmund jusqu'en 2024, mais son sens du but et ses statistiques (20 buts en 14 matches en C1 depuis ses débuts en septembre 2019, un record) affolent déjà les plus grands clubs d'Europe.

Le clan Haaland a commencé sa tournée séduction jeudi en Espagne, entre Barcelone et Madrid, avant de s'envoler en direction de l'Angleterre vendredi.

D'après la presse espagnole, Alf-Inge Haaland et Mino Raiola ont rallié Barcelone jeudi en provenance de Nice. Après avoir rencontré le nouveau président du Barça, Joan Laporta, les deux représentants du jeune joueur ont rejoint Madrid en début d'après-midi, où ils ont visité le centre d'entraînement de Valdebebas et ont eu un échange avec les dirigeants sportifs de la "Maison Blanche", mais pas le président Florentino Perez, absent.

Deux rendez-vous qui ont duré entre trois et quatre heures chacun.

Au Barça, un frein économique?

Le Barça a montré un vif intérêt pour le buteur, mais la situation économique du club est très délicate: le club blaugrana doit éponger une dette qui dépasse le milliard d'euros à long terme.

Le scenario idéal pour le club catalan serait que Haaland reste encore une année de plus à Dortmund. Ainsi, son prix passerait de 150 M à 75 M d'euros selon la presse catalane.

A cela, il faudra ajouter environ 40 M d'euros de commissions que se répartiront le père et l'agent du joueur selon la télévision catalane TV3, comme cela avait été le cas lors de son transfert de Salzbourg à Dortmund, en janvier 2020, pour environ 20 M d'euros.

Mais Haaland aura-t-il la patience d'attendre quand les plus grands clubs espagnols et anglais sont à ses pieds? Economiquement, le FC Barcelone ne peut pas lutter avec les arguments financiers du Real Madrid, mais le club "merengue" a déjà Kylian Mbappé et David Alaba dans son viseur cet été, donc Barcelone espère que ces deux recrues potentielles compliqueront la venue du prodige norvégien.

La jurisprudence Odegaard

Au-delà du volet financier, les deux clubs espagnols ont des arguments sportifs de prestige : le Barça a -- encore jusqu'au 30 juin pour le moment -- Lionel Messi, l'un des meilleurs joueurs de l'histoire, à la tête d'un effectif de stars, tout comme le Real Madrid, qui dispose de son côté de l'autre pépite norvégienne Martin Odegaard, actuellement en prêt à Arsenal, qui est un grand ami de Haaland.

Le début de carrière de la "Bête" ressemble d'ailleurs à celui de son compatriote, qui, entre fin 2014 et début 2015, avait reçu une invitation pour visiter les installations du Barça et de Liverpool, avait passé deux jours à s'entraîner avec le Bayern Munich de Pep Guardiola, avait passé un essai à l'Ajax Amsterdam... avant de rejoindre le Real Madrid.

Avant le début de cette tournée entre le Barça et le Real Madrid jeudi, et les clubs anglais de Manchester, City et United, Liverpool et Chelsea vendredi, l'un des grands noms du football européen, le Bayern Munich, a semble-t-il abandonné la course mercredi.

Interrogé par le quotidien Sport Bild sur les rumeurs de transferts de Haaland, Karl-Heinz Rummenigge s'est étonné: "D'où viennent ces rumeurs? Je n'en sais rien. Je ne peux dire qu'une chose: nous avons le meilleur footballeur du monde à cette position (d'avant-centre). Robert Lewandowski a un contrat jusqu'en 2023", a tranché le patron du Bayern.

Où jouera Erling Haaland la saison prochaine? La question reste entière, mais les premiers éléments de réponse commencent à tomber.


 

 




 

Vos commentaires