En ce moment
 

Thomas Tuchel s'exprime sur la crise à Chelsea: "Nous pouvons faire confiance à notre mentalité"

Thomas Tuchel s'exprime sur la crise à Chelsea: "Nous pouvons faire confiance à notre mentalité"
© AFP
 
Chelsea
 

Thomas Tuchel, l'entraîneur de Chelsea, a indiqué jeudi qu'il n'était pas vraiment "inquiet" après le gel des avoirs du propriétaire russe du club, Roman Abramovich, par le gouvernement anglais, qui rend l'avenir des Blues très incertain.

"Je ne suis pas sûr d'être inquiet, mais je suis au courant. Cela change presque tous les jours", a-t-il répondu à des journalistes avant un match en retard de Premier League chez la lanterne rouge Norwich, selon des propos rapportés par la BBC.

"Je suis toujours heureux d'être ici et toujours heureux d'être l'entraîneur de cette équipe de haut niveau. Je sais qu'il y a beaucoup de bruit autour de nous", a-t-il ajouté.

"Tout le monde peut être sûr que nous nous concentrons sur nous, pour garder l'attitude et la mentalité sur le terrain d'entraînement et au sein de l'équipe. Jusqu'à présent, nous pouvons nous faire confiance et cela ne changera pas. Tant que nous aurons suffisamment de maillots et un bus pour nous rendre aux jeux, nous serons là et nous nous battrons dur", assure le coach allemand qui garde espoir que son équipe continuera d'être performante. "Dans des circonstances difficiles, nous avons produit beaucoup de résultats et de bonnes performances, nous pouvons donc faire confiance à notre mentalité et à la culture du club."

Jeudi matin, le gouvernement britannique avait annoncé de nouvelles sanctions contre plusieurs hommes d'affaires russes, dont le milliardaire Roman Abramovich, propriétaire de Chelsea depuis 2003 et dont les avoirs sont gelés.

Cette mesure, prise en raison de ses relations supposées avec le président russe Vladimir Poutine, qui a ordonné l'invasion de l'Ukraine par l'armée, interdit toute transaction, rend impossible la vente du club dont il avait lancé la procédure.

Le club a été autorisé à poursuivre ses activités quotidiennes, mais des restrictions importantes ont été ajoutées, alors que Chelsea est encore en lice en Ligue des champions, en Coupe d'Angleterre et pointe à la 3e place de la Premier League.

"Je n'ai pas d'autres réponses pour vous (...) Les choses ont beaucoup changé entre hier et aujourd'hui. Pour le moment, l'aspect football semble plutôt protégé", a poursuivi l'Allemand.


 

Vos commentaires