Trois phases dont un Final 8: la révolution envisagée par le championnat italien

Trois phases dont un Final 8: la révolution envisagée par le championnat italien
 
 

La Serie A pourrait adopter un nouveau format dans les années à venir. C'est du moins de qu'affirme le président de la fédération, qui milite pour d'avantage de suspens dans la compétition.

Alors que la Belgique dispose de play-offs, de nombreux championnats européens ont conservé une formule plus traditionnelle. C'est notamment le cas en Italie, où la Serie A est outrageusement dominée par la Juventus. Le club turinois a en effet remporté les 9 dernières éditions.

Ce qui commence à énerver les instances nationales, à commencer par Gabriele Gravina, le président de la fédération. Désireux de voir d'avantage de suspens, il a tenu à proposer une nouvelle formule, qu'il a officiellement dévoilée dans un entretien accordé au Corriere dello Sport. "Le modèle imaginé serait un championnat en trois phases, avec un Final 8 pour l'attribution du titre", a-t-il annoncé, se calquant sur le modèle adopté cet été par la Ligue des Champions.

Mais pourquoi ce format ? "Nous perdrons du public si les matchs ne sont plus décisifs pour les équipes qui ont déjà assuré un résultat", explique Gabriele Gravina. "Que ce soit une promotion, une relégation ou un ticket européen. Perdre ou gagner, à ce moment-là, ce n'est plus important", regrette le président de la fédération.

Aucune discussion officielle n'est annoncée à ce stade, mais l'idée fait déjà réagir en Italie, où le concept divise.




 

Vos commentaires