En ce moment
 

Felice Mazzu: "Ils sont là pour donner leur vie sur le terrain et jouer le meilleur football possible"

Felice Mazzu, l'entraîneur de Genk, a emmené 25 joueurs, dont Jere Uronen, blessé, à Liverpool, où les champions de Belgique affronteront mardi les champions d'Europe dans le cadre de la 4e journée de la Ligue des champions (groupe E).
"J'ai amené tout le monde parce que c'est un grand moment pour le club, pour tous les joueurs, donc je voulais que tout le monde soit là", a déclaré Felice Mazzu lundi lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match. "Mais ils sont là pour donner leur vie sur le terrain et jouer le meilleur football possible".

Un stade à part

Après trois journées, Genk, battu 1-4 par Liverpool dans le Limbourg lors de la 3e journée, pointe au 4e et dernier rang du groupe E avec 1 point, pris face à Naples (0-0) le 2 octobre dernier. Les Napolitains sont en tête du groupe avec 7 points, devant Liverpool (6), Salzbourg (3) et Genk. "C'est un sacré défi", a admis l'entraîneur limbourgeois, conscient de l'atmosphère particulière qui règne à Anfield, l'antre de Liverpool. "Le contexte est totalement différent par rapport à notre match aller où on a joué à la maison. On en est conscient. C'est vraiment un stade avec une énorme empreinte de la part des supporters, avec du bruit, avec des encouragements, avec des chants" a-t-il poursuivi. 

Plus le droit à l'erreur

Genk devrait faire une croix sur les deux premières places, synonymes de qualification pour les 8e de finale, en cas de défaite à Anfield Road. Les Limbourgeois pourraient alors encore viser la 3e place, qui délivre un ticket pour les 16e de finale de l'Europa League.

En championnat, Genk n'est pas non plus à la fête. Le Racing s'est incliné 2-0 à Eupen, concédant sa 5e défaite de la saison. Après 13 journées, les Limbourgeois occupent la 8e place avec 20 points. "Je sais que les résultats ne sont pas bons et la façon dont on a joué n'est pas bonne mais je suis calme, je ne ressens pas de pression", déclare Felice Mazzu.
"Nous allons jouer l'une des meilleures équipes du monde actuellement. Je suis sûr que les joueurs auront une meilleure mentalité mardi et j'espère que l'entraîneur aussi", a-t-il plaisanté.

Vos commentaires