Accueil Sport

Italie: l'Inter recolle en tête, la Juve rebondit grâce à Vlahovic

Le trio de tête réuni en un point! L'Inter Milan, requinquée par sa victoire contre la Juventus dimanche dernier, a confirmé son redressement contre l'Hellas Vérone (2-0) samedi pour revenir à la hauteur de Naples, à une longueur du leader l'AC Milan.

La Juventus, même si elle ne croit plus au titre, a elle bien réagi pour aller chercher une victoire difficile chez le mal classé Cagliari (2-1) grâce à un tacle rageur de Dusan Vlahovic, défendant sa place dans le Top 4 synonyme de Ligue des champions.

En tête, le suspense reste total à sept journées de la fin avec désormais Milan, Naples et l'Inter réuni en un seul point à sept journées du baisser de rideau, avant Naples-Fiorentina et Torino-Milan disputés dimanche lors de cette 32e journée.

S'ils ont a priori un calendrier plus favorable, les Intéristes se méfiaient de l'Hellas Vérone (9e), l'une des deux seules équipes du Top 10 restant à leur programme (avec la Roma).

Mais Nicolò Barella (22e) et Edin Dzeko (30e), sur deux passes décisives d'Ivan Perisic, ont mis les Nerazzuri à l'abri lors d'une première période jouée à fond de train, rappelant l'Inter flamboyante de début 2022, un peu perdue de vue depuis la défaite dans le derby milanais début février.

"En février et mars, les résultats n’ont pas été positifs. Mais ce n’est pas fini, on est là. Il faut continuer comme aujourd'hui", a clamé le double passeur croate sur DAZN.

L'Inter a ensuite géré cet avantage, préservé notamment grâce à un arrêt déterminant de Samir Handanovic devant le buteur véronais Giovanni Simeone (35e).

- Vlahovic veut la C1 -

C'est la première fois depuis trois mois que l'Inter remporte deux matches de suite en championnat.

"Dernièrement, les résultats n'étaient pas arrivés et ça pesait mentalement, on ne jouait plus comme avant. Mais aujourd'hui on a fait le match qu'il fallait pour donner de la continuité à la victoire très importante à Turin", s'est réjoui l'entraîneur Simone Inzaghi.

La Juventus a elle bien rebondi après son revers contre les Nerazzurri.

Elle aurait pourtant pu douter après le 12e but de la saison, contre le cours du jeu, de l'attaquant de Cagliari Joao Pedro (10e), puis l'égalisation refusée par la VAR à Luca Pellegrini pour une déviation involontaire - et peu évidente - du bras d'Adrien Rabiot, lui qui avait critiqué l'arbitrage après la défaite contre l'Inter (23e).

Mais elle a poussé sans se désunir pour revenir dans le match pas simple contre une équipe en crise (cinquième défaite de rang, 17e et première non-relégable) mais décidée à sauver sa tête.

Matthijs de Ligt l'a remise en selle de la tête (45e) puis Dusan Vlahovic l'a sortie du piège d'un tacle rageur (75e).

Avec ce 22e but de la saison, le tenace Vlahovic clame sa volonté de revoir très vite la Ligue des champions, une compétition qu'il n'a fait qu'effleurer cette saison en huitièmes contre Villarreal (1-1, 0-3).

"C'était un match important pour maintenir notre avantage sur la Roma (5e). On avait subi un contrecoup psychologique en perdant contre l’Inter et en voyant partir en fumée le scudetto", a salué Massimiliano Allegri.

À la une

Sélectionné pour vous