Auto: M-Sport devient M-Sport Ford grâce au soutien accru du constructeur américain

Auto: M-Sport devient M-Sport Ford grâce au soutien accru du constructeur américain
Sébastien Ogier (d) et son copilote Julien Ingrassia posent sur le capot de leur Ford Fiesta après avoir remporté le championnat WRC 2017, le 29 octobre 2017 à LlandudnoGeoff CADDICK

Le constructeur automobile américain Ford a annoncé jeudi qu'il allait accroitre son soutien auprès de l'équipe M-Sport, championne du monde des rallyes en titre, qui va être renommée M-Sport Ford à compter de la saison 2018 du WRC.

L'équipe britannique fondée en 1979 par Malcolm Wilson était la saison passée la seule écurie privée en Championnat du monde des rallyes face à Citroën, Hyundai et Toyota.

Entre 1997 et 2012, elle a été chargée de l'engagement des Ford officielles, avant de continuer seule suite au retrait du constructeur de Détroit.

Le Français Sébastien Ogier a ainsi conquis en 2017 son cinquième titre de champion du monde d'affilée, le premier avec M-Sport, au volant d'une Ford Fiesta.

Le choix du Gapençais de rester à l'intersaison au sein de M-Sport a été en partie motivé par l'aide financière accrue offerte par Ford au cours des prochains mois, vitale pour le développement de sa voiture.

"C'était très important car, il ne faut pas se leurrer, l'exploit de gagner avec une équipe privée aurait été de plus en plus difficile à rééditer. C'était primordial mais il va falloir maintenant être capable d'utiliser ces nouvelles possibilités", a déclaré le pilote à l'AFP, en marge du salon Autosport de Birmingham (Royaume-Uni)

"Sur le long terme, nous aurons accès à plus d'installations, de moyens, de savoir, de ressources", a expliqué celui qui "vise un sixième titre" en 2018.

"Sur l'aérodynamique, on pourra aller dans les souffleries de Ford aux Etats-Unis. Côté moteur, on travaille plus étroitement avec le département Performance de Ford", a-t-il ainsi détaillé.

Dès 2018, son équipe "bénéficiera d'un support technique supplémentaire de la part des équipes Ford Performance, dirigées par Mark Rushbrook", précise le communiqué.

Ford va en profiter pour faire son retour au classement des constructeurs.

M-Sport Ford n'aura que deux pilotes titulaires sur tous les rallyes cette année au lieu de trois en 2017, suite au départ de l'Estonien Ott Tänak pour Toyota, le Gallois Elfyn Evans restant aux côtés d'Ogier.

Le sponsor Red Bull, qui paie une partie conséquente du salaire du Français, a également renforcé son implication et sera présent sur les livrées des deux voitures de M-Sport Ford.

La saison 2018 du WRC débutera avec le Rallye Monte-Carlo du 25 au 28 janvier.

Vos commentaires