En ce moment
 

Bol d'Or 2021: le trio Suzuki, Kawasaki et Yamaha en tête

Bol d'Or 2021: le trio Suzuki, Kawasaki et Yamaha en tête
Erwan Nigon et la Kawasaki du Webike SRC France durant le 84e Bol d'Or samedi 18 septembre 2021 sur le circuit du Castellet dans le VarNicolas TUCAT
 
 

La Suzuki de l'équipe Yoshimura-Sert-Motul, partie en pole, la Kawasaki du Webike SRC France et la Yamaha du YART font course en tête deux heures après le départ du 84e Bol d'Or samedi alors que les Honda et BMW officielles ont déjà un tour de retard sur le circuit du Castellet (Var).

Après avoir pris le départ en tête, la Suzuki N.1 et tenante du titre a dû ferrailler lors des premiers tours contre les assauts de la Honda du team TSR France et de la Kawasaki N.11, parties respectivement 4e et 6e sur la grille.

Les dépassements entre les machines officielles ont duré jusqu'à leur premier relais, avant qu'une certaine hiérarchie ne se mette en place avec le SERT aux avants-postes suivi de la Kawasaki à 17 secondes et la Yamaha à 25 sec.

La BMW, qualifiée 3e sur la grille, a connu un problème technique qui l'a obligée à repasser par son garage dès les premiers tours, ce qui l'a fait dégringoler à la 37e place avant de remonter à la 7e, en retard d'un tour. Le Français Kenny Foray remplace sur la moto bavaroire l'Espagnol Javier Forès, blessé.

La Honda, auteure d'un départ tonitruant, a ensuite elle aussi connu des soucis mécaniques qui l'ont forcée à un arrêt prolongé, la repoussant également à un tour des machines de tête.

Le départ de la célèbre course d'endurance de 24 heures, la plus ancienne au monde, a été donné à 15 heures devant des milliers de spectateurs et sous un ciel à peine voilé.

Avec les Français Gregg Black, Sylvain Guintoli et le Belge Xavier Simeon à son guidon, le SERT, champion du monde en titre, victorieuse du Bol d'Or en 2019 (l'édition 2020 avait été annulée en raison de la pandémie), vise un nouveau succès.

L'équipe dirigée par Damien Saulnier depuis le départ de Dominique Méliand ne pointe toutefois que 4e à mi-parcours du championnat du monde d'endurance malgré son succès aux 24 Heures moto aux Mans en juin.

Parmi les 41 équipages engagés sur cette édition 2021 du Bol d'Or il y a bien d'autres aspirants à la victoire ou au podium comme les privés de Moto Ain (Yamaha) ou les teams Tati Beringer Racing (Kawasaki) et Bolliger Switzerland (Kawasaki) régulièrement aux avant-postes des courses d'endurance.

L'arrivée est prévue dimanche à 15 heures.


 




 

Vos commentaires