En ce moment
 

4.000 oiseaux et 140 kilomètres: l'Angleterre a retrouvé le sport... avec une course de pigeons (vidéo)

4.000 oiseaux et 140 kilomètres: l'Angleterre a retrouvé le sport... avec une course de pigeons (vidéo)
CORONAVIRUS

Et le premier sport à reprendre la compétition en Angleterre est... la course de pigeons ! Les volatiles ont battu d'une courte tête le billard et les courses de chevaux lundi.

A 10H00 locales (09H00 GMT), plus de 4.000 pigeons ont été lâchés à Kettering, dans le nord de l'Angleterre, par des membres de la Barnsley Federation of Racing Pigeons pour une course d'environ 140 kilomètres.

Les sprinteurs à plumes participent donc à la première compétition depuis mars et l'arrêt du sport à cause de la pandémie de Covid-19. µ

Les compétitions en Grande-Bretagne peuvent reprendre depuis lundi, à huis clos. En attendant le retour des sports majeurs -la Premier League de football ne reprendra que le 17 juin- des compétitions moins populaires ont ainsi l'occasion d'attirer l'attention des médias...

...comme cette course de pigeons.

"La course, c'est une raison pour les gens de se lever le matin", a déclaré à des médias un des participants, M. Greenshield, ancien mineur de 72 ans. "Les gens ont vraiment hâte", a-t-il déclaré, estimant que la reprise permettrait de "redonner de l'oxygène à la région".

Parmi les autres sports qui reprennent lundi, le snooker, une variante du billard populaire au Royaume-Uni, avec le champion du monde Judd Trump qui entame la défense de son titre à Milton Keynes. Le championnat est diffusé en direct à la télévision, et les joueurs sont soumis à des tests nasaux pour détecter le coronavirus.

Encore côté courses d'animaux, l'hippisme fait son retour à Newcastle avec dix courses et les jockeys masqués. "Il n'y a pas grand-chose d'autre à voir", a souligné l'entraîneur Hugo Palmer, y voyant là une "superbe occasion" de mettre en avant les courses de chevaux.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires