En ce moment
 

Cynthia Bolingo revit son record de Belgique sur 400m en 3 photos: "Truc de ouf!"

 
 

Cynthia Bolingo a littéralement pulvérisé le record de Belgique du 400 mètres lors du meeting d'athlétisme de Montreuil mardi soir en France. L'athlète du CABW a parcouru le tour de piste en 50.75, améliorant très largement le chrono de Kim Gevaert (51.45), qui tenait depuis le 8 mai 2005. Cette performance permet aussi à Cynthia Bolingo, 28 ans, de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Hanan Harouch est allée à sa rencontre ce jeudi durant son entraînement. L'athlète s'est prêtée au jeu. Elle a commenté 3 photos issues de cette victoire.

Photo Bolingo 1

Pour la première, elle explique que "la photo, je vois exactement pourquoi et comment je réagis. Cette image est vraiment vraiment parlante parce que je me rappelle encore des premières pensées qui me sont venues à l'esprit une fois que j'ai réalisé le chrono. Je me suis dit "oh my gosh". Surtout que le chrono ne s'est pas directement affiché mais comme j'avais vu la première et que je savais que j'étais vraiment proche, je savais que j'étais sous les 51 (secondes) et donc je me disais "oh punaise tu l'as fait". Donc je me disais "truc de ouf!" En fait j'arrête pas de me dire "truc de ouf, truc de ouf, truc de ouf!"

Photo Bolingo 2

Puis vient celle avec Nafissatou Thiam qui vient la trouver sur la piste. "Nafi c'est vraiment plus qu'une amie. Dans l'athlétisme je suis vraiment chanceuse d'avoir des amis que je considère vraiment comme des personnes de ma famille. Elle était dans son concours et je l'ai vue se déplacer pour me caresser le visage et après elle m'a dit "congrats, congrats" et puis elle est vite repartie et je crois que je n'ai même pas eu la force de lui dire quoi que ce soit. J'étais juste là en train de la regarder. Et donc la photo elle est vraiment chouette. Elle a été prise au bon moment."

Photo Bolingo 3

Enfin, celle avec le regard. "Je pensais que je regardais la coach mais je ne savais pas vraiment à quel niveau elle était, donc je regardais sans regarder. Et puis quand j'ai vu où elle était j'ai fait un signe et là elle a compris que j'allais me diriger vers elle."




 

Vos commentaires