En ce moment
 

Euro de hockey: les Red Panthers s'imposent largement face à l'Italie et rêvent de demi-finale

Euro de hockey: les Red Panthers s'imposent largement face à l'Italie et rêvent de demi-finale
©Belga
 
 

Les Red Panthers se sont imposées 4-0 (mi-temps: 1-0) face à l'Italie, 17e nation mondiale, dans leur 2e match du groupe B du championnat d'Europe de hockey (dames), lundi après-midi, à Amsterdam. Ce succès permet à la Belgique (FIH 11) de prendre provisoirement la tête de son groupe avec 4 points, avant le duel à suivre entre l'Allemagne (FIH-4) et l'Angleterre (FIH-5). La Belgique rencontrera cette dernière mercredi lors de la 3e et dernière journée de la phase de poules, avec comme enjeu un ticket pour le dernier carré.

Dès les premières minutes de la partie, les protégées de Raoul Ehren ont pris possession des 23 mètres adverses, mais sans se créer de véritables occasions de but. Seules Alix Gerniers, Michelle Struijk et Ambre Ballenghien ont pu cadrer un envoi ou même arriver seule face à la gardienne pour cette dernière. À chaque fois, elles se sont heurtées à Sofia Montserrat, la gardienne de 28 ans, qui évolue en Belgique au Daring. Comme souvent quand on ne réussit pas à trouver la faille contre une équipe retranchée à 11 joueuses dans son cercle, la solution passe par le penalty-corner (pc). Si le 1er pc ne permit pas à Stephanie Vanden Borre de tromper Montserrat, le 2e, avec toujours la joueuse gantoise à la manoeuvre , trouva Ballenghien isolée au poteau droit pour tromper sur la ligne Chiarra Tiddi, la capitaine italienne et solide défenseuse du club néerlandais de Kampong (1-0, 24e). Poursuivant dans cette optique de recherche de pc, les Panthers se forgèrent encore 2 autres pc avant la mi-temps, mais trouvèrent soit Montserrat soit Tiddi sur leurs tentatives.  Le scénario resta le même en deuxième mi-temps avec une occupation quasi totale de la Belgique dans les 50 yards adverses. C'est sur un shoot à la retourne d'Abi Raye, après une belle déviation de Ballenghien, que les Belges se donnèrent une bouffée d'oxygène en doublant l'écart (2-0, 34e). La partie à sens unique se poursuivit. Un tir de revers de Ballenghien eut mérité meilleur sort que de trouver la transversale en début de dernier quart. C'est à nouveau sur pc que les Belges prirent les Italiennes à défaut. Dans une copie conforme de la phase du 1er but, France De Mot remplaça Ballenghien dans son rôle pour inscrire son 1er but international (3-0, 51e). Trois minutes plus tard Ballenghien hérita de la responsabilité de jouer le 6e pc belge. La Bruxelloise envoya un sleep dans la lucarne de Montserrat pour fixer le score à 4-0 (54e). Au classement, la Belgique, qui a partagé 1-1 en match d'ouverture avec l'Allemagne, mène le groupe avec 4 unités. L' Anglettere, victorieuse elle 4-0 de l'Italie en entrée, suit avec 3 points devant l'Allemagne (1), ces deux équipes se rencontrant lundi dans un match à suivre. L'Italie (0) est éliminée de la course pour les demi-finales.




 

Vos commentaires