En ce moment
 

JO 2020 - Toutes les meilleures nations mondiales du hockey se qualifient pour Tokyo

JO 2020 - Toutes les meilleures nations mondiales du hockey se qualifient pour Tokyo

(Belga) Aucune surprise n'est survenue en hockey sur gazon après les deux derniers week-ends de qualification pour les prochains Jeux olympiques de 2020. Toutes les équipes les mieux placées au classement mondial de la fédération internationale (FIH), tant chez les messieurs que chez les dames, ont en effet obtenu leur ticket pour Tokyo, au terme des doubles duels organisés ces derniers quinze jours à travers le globe.

Après la déception de l'élimination des Red Panthers aux shoot-outs par la Chine (1-2) le week-end dernier, la Belgique du hockey restait attentive aux possibles adversaires des Red Lions, champions du monde et d'Europe, et qualifiés d'office à ce titre, lors de la prochaine olympiade. L'ordre mondial n'a point été modifié avec à chaque fois les qualifications des pays hôtes, toujours les mieux classés à la FIH, qui accueillaient les deux rencontres qualificatives. Ainsi chez les messieurs, les Pays-Bas, (FIH-3), l'Inde (FIH-5), l'Allemagne (FIH-6), la Grande-Bretagne (FIH-7-), l'Espagne (FIH-8), la Nouvelle-Zélande (FIH-9) et le Canada (FIH-10) se sont qualifiés, rejoignant le pays organisateur du Japon (FIH-15), la Belgique (FIH-2), l'Australie (FIH-1), l'Argentine (FIH-4) et l'Afrique du Sud (FIH-14), tous les cinq derniers qualifiés d'office via leur titre de champions continentaux. Chez les dames, l'Australie (FIH-2), l'Allemagne (FIH-4), la Grande-Bretagne (FIH-5), l'Espagne (FIH-7), l'Irlande (FIH-8), l'Inde (FIH-9) et la Chine (FIH-10) sont les sept nations qui ont réussi à rejoindre les Pays-Bas (FIH-1), l'Argentine (FIH-3), la Nouvelle-Zélande (FIH-6), le Japon (FIH-14) et l'Afrique du Sud (FIH-16), toutes également championnes continentales. Outre l'élimination des Red Panthers en Chine et de l'équipe masculine française à l'accent franco-belge en Espagne le week-end dernier, d'autres Belges ou Belgicains ont tenté de rejoindre Tokyo. Seul Xavier Reckinker et ses 'Danas' de l'équipe féminine allemande ont réussi à obtenir leur ticket après deux succès (2-0 et 7-0) contre l'Italie. D'autres, comme Giles Bonnet et Pascal Kina furent très proches avec les dames du Canada, mais sans y parvenir. Avec leurs joueuses dont la plupart évoluent en Belgique ou aux Pays-Bas, les anciens T1 et T2 des Red Lions ont forcé l'Irlande aux shoot-outs au terme de ces doubles duels parfois très discutables et disputés, s'inclinant néanmoins au final 3-4 après avoir mené 3-1 aux SO. (Belga)

Vos commentaires