En ce moment
 

Révolution en vue pour la NBA: le championnat de basket va changer de formule

Révolution en vue pour la NBA: le championnat de basket va changer de formule

La Ligue nord-américaine de basket (NBA) pourrait changer le format de son championnat et raccourcir la durée de ses matches, a expliqué vendredi son patron Adam Silver, tout en reconnaissant que ces réformes prendraient du temps à être acceptées.

"Je suis d'un côté un traditionnaliste mais de l'autre côté le format (de championnat) que nous avons en ce moment avec 82 matches de saison régulière, a 50 ans et il n'a rien de magique", a déclaré Adam Silver lors d'une conférence de presse à la veille du début des play-offs 2019. "C'est notre rôle à nous, dirigeants de la NBA, de toujours réfléchir à la façon dont on fait les choses, d'être attentifs aux changements des habitudes des téléspectateurs et du secteur du sport, aux nouvelles façons dont les médias se présentent désormais avec des appareils plus petits et des gens dont l'attention change rapidement", a-t-il poursuivi. 

Le "commissioner" de la NBA a évoqué plusieurs pistes, comme la réduction du nombre de matches, la création d'un tournoi de mi-saison ou encore le raccourcissement des matches qui durent 48 minutes en NBA, contre 40 dans le championnat universitaire et dans le basket international. "Si on dit que les joueurs disputent 82 matches dans une saison, peut-être qu'il faut qu'il y en ait un certain nombre en saison régulière et deux tournois au cours de la saison", a ainsi avancé Adam Silver. 

La patron de la NBA a plusieurs fois fait référence à ce qui se fait dans le football, avec les différentes compétitions nationales (Championnat, Coupe) et internationales pour les clubs, comme la Ligue des champions en Europe. Une saison NBA se déroule actuellement en deux périodes, avec la saison régulière de fin octobre à début avril avec 82 matches par équipe, et les play-offs jusqu'en juin avec les 16 meilleures équipes qui peuvent disputer jusqu'à 28 matches de plus, pour les deux finalistes. 

"Je sais que pour les téléspectateurs américains, la notion d'avoir plusieurs objectifs dans une saison est complétement étrangère, mais c'est très développé dans le football international", a-t-il rappelé. 

M. Silver, en poste depuis 2014, s'est bien gardé de fixer une date pour ces réformes ou même un calendrier pour le début des discussions. "Tous ces changements ne peuvent pas avoir lieu sans une longue période de consultation (...) Il va falloir faire encore plus d'études et mener une réflexion encore plus approfondie avec les équipes, les joueurs et la ligue qui doivent travailler ensemble", a-t-il prévenu.

Vos commentaires