En ce moment
 

Simone Biles sous le charme de Nina Derwael: "Cette fille est géniale !"

Simone Biles, reine de la gymnastique mondiale, sous le charme de Nina Derwael:
 
 

Simone Biles a visiblement un grand respect pour notre compatriote Nina Derwael. Médaillée d'or aux barres asymétriques, la Belge a reçu les compliments de la reine de la gymnastique mondiale.

Nina Derwael reçoit une pluie de compliments. Fort logiquement, la Belge ayant triomphé joliment aux barres asymétriques, où elle a décroché la médaille d'or olympique. Au sommet de son art, notre compatriote n'était pas opposée à Simon Biles, victime de problèmes moraux, qui a pris un peu de repos avant de revenir en force ce mardi.

Après sa médaille de bronze glanée à la poutre, Simone Biles a pris le temps de saluer la performance de son adversaire belge. "Nina... cette fille est géniale !", a déclaré l'Américaine à VTM. "Sa façon de se balancer sur les barres, de maîtriser les barres asymétriques, c'est comme une seconde nature pour elle. Je lui souhaite plein de succès, j'ai hâte de l'affronter à nouveau", a-t-elle précisé ensuite.

Retour réussi

Guan Chenchen, 16 ans, est devenue championne olympique du concours de la poutre en gymnastique aux Jeux Olympiques de Tokyo mardi. Tang Xijing, 18 ans, a pris la médaille d'argent assurant à la Chine un doublé.

Guan Chenchen a reçu une note de 14.633 pour 14.233 à Tang Xijing. Simone Biles a pris la troisième place. Avec une note de 14.000, l'Américaine, triple championne du monde à la poutre (2019, 2015, 2014), est médaillée de bronze, comme à Rio il y a cinq ans, et ajoute une 7e médaille olympique à son palmarès. Elle égale le record de médailles olympiques de la gymnastique américaine. Championne olympique du concours général, sa compatriote Sunisa Lee, 18 ans, a pris la 5e place (13.866) derrière la Canadienne Elsabeth Black (13.866), 4e. Simone Biles avait renoncé à quatre finales pour lesquelles elles s'étaient qualifiées lors de ces Jeux. L'Américaine s'était retirée en pleine finale du concours général par équipes, expliquant devoir "faire face à ses démons".

En plus de ces tourments, Biles avait également évoqué une perte de repères dans l'espace, ce que les gymnastes appellent la "perte de figure", qui peut être renforcée ou causée par le stress et surtout mettre en danger un sportif. L'athlète américaine avait ensuite renoncé aux finales au saut et aux barres asymétriques dimanche ainsi qu'au sol, lundi.

Simone Biles, 24 ans, a remporté quatre médailles d'or, dans le concours général par équipes, le concours général individuel, au saut de cheval et au sol, en 2016 aux Jeux de Rio. Elle avait reçu la médaille d'argent du concours par équipes à Tokyo et décroché une médaille de bronze à la poutre en 2016 à Rio. La gymnastique a rapporté à la Belgique la toute première médaille d'or de son histoire avec Nina Derwael, couronnée aux barres asymétriques après ses deux titres de championnes du monde.

La Limbourgeoise, 21 ans, avait pris la 6e place du concours général. Jutta Verkest la 23e.


 




 

Vos commentaires