En ce moment
 

Top 14: Montpellier neutralise Toulon à Mayol

Top 14: Montpellier neutralise Toulon à Mayol
L'arrière de Montpellier Anthony Bouthier court à l'essai sur le terrain de Toulon en Top 14, le 9 novembre 2019Sylvain THOMAS

Toulon, qui menait de dix points à vingt minutes de la fin du match, a concédé le match nul contre Montpellier (19-19) samedi au stade Félix-Mayol en ouverture de la 9e journée du Top 14.

Le demi de mêlée gallois Rhys Webb côté varois (57) et l'arrière Anthony Bouthier côté héraultais (63) ont inscrit les deux essais de la rencontre. Avec ce nul, le RCT (5e) est talonné à un point par le MHR (6e), son adversaire du soir.

Mais Montpellier aurait pu (dû?) s'imposer sur la Rade: dans une fin de match suffocante où le MHR lançait ses dernières forces dans la bataille et butait à cinq mètres de la ligne d'en-but, Cruden avait la pénalité de la gagne au bout du pied... Mais Louis Picamoles a perdu ses nerfs et fait renverser la pénalité pour brutalité.

Un peu plus tôt, l'ailier héraultais Ngandebe (43e) s'est, lui, vu refuser un essai, pourtant validé puis transformé, pour un en-avant de Nagusa après intervention de l'arbitre vidéo. Les Toulonnais s'en sortent bien.

Avant d'en arriver là, le RCT, solidaire, a tenu en échec une équipe montpelliéraine pourtant en jambes dans un match haché par les maladresses et les fautes de mains.

Les trois semaines sans Top 14, imposées par les derniers tours du Mondial au Japon, n'expliquent pas tout. Pas plus que les deux cartons jaunes récoltés par l'ailier de Toulon Dakuwaqa (33e), puis par le pilier de Montpellier Chilachava (39e).

Agressifs devant, les Toulonnais ont pourtant campé dans le camp héraultais dès les premières minutes. Sans parvenir à trouver la faille, ils ont subi à chaque perte de balle. Et c'est même l'arrière sud-africain Henry Immelman qui a ouvert le score d'une pénalité de 50 mètres (7e), à la suite d'une erreur d'Anthony Belleau, jugé à moins de dix mètres sur une pénalité jouée rapidement par Louis Picamoles.

Plus solides en mêlée et dans les rucks, les hommes de Xavier Garbajosa ont perturbé le jeu du RCT. Et, heureusement pour Toulon, Belleau s'est rattrapé en passant quatre pénalités, dont la dernière, celle du 19-19, à cinq minutes de la fin.

Son homologue héraultais Aaron Cruden lui a répondu en inscrivant onze points au pied (trois pénalités, une transformation).

Décevant sur ce match alors qu'ils tenaient le score, les Toulonnais devront réagir lors de leur déplacement vendredi à Bayonne pour la première journée de Challenge européen. Même son de cloche pour Montpellier qui devra vite réagir samedi lors de sa rencontre en Irlande dans la province de Connacht en Coupe d'Europe.

Vos commentaires