Top 14: Montpellier passe la première face au dernier Agen

Top 14: Montpellier passe la première face au dernier Agen
Le centre sud-africain de Montpellier, Cobus Reinach, inscrit un esssai lors du match de Top 14 à domicile face à Agen, le 17 octobre 2020Pascal GUYOT
 
 

Le MHR, sous pression, a désamorcé la crise en décrochant sa première victoire (42-13) après quatre matches de Top 14 samedi au GGL stadium, face à la lanterne rouge Agen, désormais seule équipe sans victoire.

Montpellier, auteur de cinq essais dans cette rencontre de la 5e journée, est allé chercher le bonus offensif en seconde période grâce à son nouveau demi de mêlée sud-africain Cobus Reinach, auteur d'un doublé (54e, 67e) et vrai maître à jouer.

L'équipe du manager sportif Xavier Garbajosa, qui n'avait plus gagné depuis le 15 février face à Bayonne (31-29), avait débuté la saison par trois défaites devant Pau, au Racing 92 et à Toulon et avait inquiété le président Mohed Altrad.

Le MHR, qui remonte provisoirement à la 10e place, n'a pas levé tous les doutes dans le jeu, notamment en touche, et devra surtout confirmer dans une semaine face à Brive, autre candidat au maintien. Plus discipliné, plus solide en mêlée, efficace sur les ballons portés, il a été plus souverain en conquête.

Agen, qui avait aligné une équipe remaniée, n'est pas sorti d'affaire. Il jouera un match à quitte ou double dans une semaine à Armandie face à Bayonne.

Sans afficher une forme internationale, Montpellier s'est montré réaliste grâce aux Tricolores et donc au demi de mêlée des Sprinboks Reinach.

Le pilier Mohamed Haouas (16e), concluant une penaltouche, et le 3e ligne Yacouba Camara (24e), parachevant justement une percée de Reinach, ont inscrit les deux premiers essais.

Face à des Agenais réduits à quatorze et diminués par quatre blessures en première période, le MHR a ajouté l'essai du bonus offensif par Reinach (54e), sur une pénalité jouée à la main, et à la finition d'un beau mouvement (67e).

Malgré, l'essai agenais, inscrit par le 3e ligne Gautier Maravat (70e), Montpellier n'a jamais vraiment tremblé pour assurer son premier succès bonifié.




 

Vos commentaires