En ce moment
 

Chris Froome: "Le Tour 2020 sera de toute beauté pour la bagarre entre les favoris"

Chris Froome:
©Belga

Chris Froome, grand absent du Tour de France 2019 après une lourde chute à l'entraînement en juin, se bat contre le temps pour retrouver son physique et son niveau sportif. Victime de nombreuses fractures, il ne parle pas encore de retour à la compétition, mais se démène pour être au départ du Tour le 27 juin à Nice. La Grande Boucle 2020 sera de toute beauté, selon le quadruple vainqueur du Tour de France.

Le Britannique Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France (2013, 2015, 2016, 2017), se remet de sa lourde chute de la mi-juin qui l'a privé du Critérium du Dauphiné et, surtout, du Tour de France où il visait une cinquième couronne. Le coureur d'Ineos se remet progressivement de multiples fractures, au niveau du fémur, d'une vertèbre cervicale, du coude, de la hanche droite après une lourde chute à l'entraînement à la mi-juin, dans la reconnaissance de la 4e étape du Critérium du Dauphiné. Le Britannique, toujours boîtant, était présent mardi à Paris pour la présentation du Tour de France 2020. "J'évolue bien mais j'ai encore beaucoup de travail à faire pour revenir au niveau", a indiqué Froome (34). "Je ne peux donc encore rien dire sur mon retour à la compétition. On doit encore m'enlever une plaque dans la hanche après quoi j'y verrai plus clair. Je suis en fait déjà très content d'être sur mes deux jambes. Mais je suis très confiant et j'ai envie de retrouver mon plus haut niveau et d'être au Tour de France l'an prochain."

Commentant le parcours de la 107e édition la Grande Boucle, le Britannique a souligné le caractère très dur du Tour de France 2020. "C'est un des parcours les plus durs que j'ai connus. Il y aura beaucoup d'occasions de s'exprimer et de faire la course pour les coureurs qui viseront le classement général. En ce qui concerne notre équipe Ineos, il est encore trop tôt pour dire qui va courir quoi en 2020". La victoire du Tour de France 2019 est revenue au jeune coéquipier colombien de Froome, Egan Bernal (22), le plus jeune vainqueur de la Grande Boucle de l'après-guerre. "Je pense que le seul contre-la-montre à la Planche des Belles Filles, la veille de l'arrivée à Paris, pèsera dans la décision finale. On n'a plus vu cela depuis des dizaines d'années au Tour. Ce sera en tout cas une étape très intéressante et excitante, un long CLM de 38 kilomètres. Quant aux étapes de montagnes, je pense que le Col de la Loze à Méribel, qui sera le toit du Tour, sera l'étape-reine de ce Tour 2020. J'imagine que tout le monde veut voir une bataille entre les grands favoris et ce Tour 2020 offre beaucoup d'opportunité dans ce sens..."

Vos commentaires