Etoile de Bessèges: De Bondt piège les sprinteurs

Etoile de Bessèges: De Bondt piège les sprinteurs
Le Belge Dries De Bondt remporte la 3e étape de la 50e Etoile de Bessèges, le 7 février 2020 à Bessèges (Gard)Sylvain THOMAS
 
 

Le Belge Dries De Bondt (Alpecin-Fenix) a remporté vendredi, au nez et à la barbe des sprinteurs, la 3e étape de la 50e Etoile de Bessèges cycliste disputée sur 158,2 km autour de la ville éponyme (Gard).

Il a devancé au sprint son dernier compagnon d’échappée, l’Allemand Georg Zimmermann (CCC). Le peloton, emmené par le Danois Magnus Cort Nielsen (Education First) a échoué à 2 secondes du duo.

Lors de cette journée durant laquelle plusieurs hommages ont été rendus à Raymond Poulidor, qui fut de toutes les éditions depuis 1971 en tant que coureur puis parrain de la course, les équipes de sprinteurs ont commis l’erreur de laisser jusqu’à neuf minutes d’avance (km 50) aux échappés : De Bondt, Zimmermann, ainsi que le Belge Robbe Ghys (Sport Vlaanderen) et l’Espagnol Marti Marquez (Kern-Pharma).

"C’est incroyable ! Au début, je ne pensais pas que ce serait possible", a avoué le Belge de 28 ans après sa victoire. "Mais nous nous sommes bien entendus et quand nous avons eu neuf minutes d’avance, je me suis dit que c’était jouable".

Le classement général n’a pas été bouleversé outre mesure. Le Français Alexys Brunel (Groupama-FDJ) a conservé le maillot corail de leader du classement général, acquis mercredi lors de sa victoire à Bellegarde.

Samedi, la 4e étape mène le peloton du Pont-du-Gard au Mont Bouquet (138,7 km) avec une ascension finale de 4,5 km et une pente moyenne de 10%.




 

Vos commentaires