En ce moment
 

"J'aurais pu devenir champion du monde": Remco Evenepoel se lâche après les Mondiaux de Cyclisme

(c) BELGA
 
 

Le petit prodige est revenu sur la course en ligne du championnat du monde. Il a, notamment, remis en question quelques choix tactique de son équipe.

Les championnats du monde de cyclisme qui se disputaient à Louvain ont été une énorme réussite pour le monde du cyclisme. La Belgique s'est définitivement installée comme la capitale du cyclisme mondial.

Sur les routes, le succès a été un peu plus mitigé pour nos Belges. Si Evenepoel et Van Aert ont ramené chacun une médaille de la course contre-la-montre, ils sont repartis bredouille sur la course en ligne, la faute, notamment, à un Julian Alaphilippe en état de grâce. L'équipe belge avait tout misé sur une victoire de Wout Van Aert, reléguant Remco Evenepoel à un simple rôle d'équipier, ce qui a parfois étonné certains observateurs.

Ce dernier s'est exprimé sur cette course dans l'émission de la VRT "Extra Time Koers". Très honnêtement, il a estimé qu'il "aurait pu devenir champion du monde". "J’ai également dit sans détour que je pensais que dans un certain scénario, je pourrais être capable de gagner la course. J'ai alors posé la question au sélectionneur si j'avais une chance. Il m'a répondu "non", du coup c'était clair pour moi." a-t-il expliqué. 

Irréprochable durant la course, il saute sur les attaques des adversaires de Van Aert. Cependant, le coureur de la Jumbo-Visma montre quelques signes de faiblesse. "Après le Smeysberg, j'ai à nouveau été demander à Sven et Serge (NDLR: les entraineurs belges) si je pouvais recevoir ma chance et mais la réponse a de nouveau été négative", affirme Evenepoel, "À ce moment-là, il était clair que les leaders étaient Wout et Jasper Stuyven. Ensuite, j'ai accompli mon travail sans rechigner, comme je l'aurais fait chez Deceuninck-Quick Step." 

Ces déclarations ont fait du bruit sur la toile, provoquant quelques réactions négatives à l'égard du brabançon que certains taxent de trop personnel. Van Aert n'a d'ailleurs pas hésité à liker quelques tweets allant dans ce sens... Ambiance.


 




 

Vos commentaires