Greg Van Avermaet arrive sur Milan-Sanremo avec beaucoup d'ambition

Greg Van Avermaet arrive sur Milan-Sanremo avec beaucoup d'ambition
 
 

Greg Van Avermaet (CCC) espère jouer un rôle à Milan-Sanremo samedi. Après sa huitième place dans les Strade Bianche et sa troisième dans le Gran Trittico Lombardo, il veut aussi se montrer à son avantage dans le "Monument" italien. "Même si le parcours a changé, ce sera un Milan-Sanremo digne de ce nom", prédit le champion olympique.

"Ces deux courses étaient bonnes pour retrouver le rythme de course", a déclaré Van Avermaet après sa troisième place dans le Gran Trittico Lombardo. "J'ai senti la fatigue dans les jambes des Strade Bianche, mais d'ici samedi, ça devrait aller. Les Strade étaient très extrêmes et il est difficile d'en tirer des conclusions, mais je suis satisfait de cette course, même si je me rends compte qu'il me faut encore quelques courses pour être au sommet. Les conditions sont bonnes et j'espère pouvoir faire quelque chose à Milan-Sanremo samedi. Je pense que je pourrai rivaliser la plupart du temps, la forme est là pour obtenir un bon résultat".

Le parcours de Milan-Sanremo a subi de nombreux changements en raison des problèmes du coronavirus. "C'est vrai", a-t-il répondu, "mais l'organisation a cherché des solutions et les a trouvées. Ils ont fait du bon travail et je suis heureux que la Cipressa et le Poggio fassent toujours partie du parcours, avec ces deux ascensions en finale, cela reste une "vraie" Primavera. Le nombre de kilomètres n'a pas été touché non plus et il y a encore plus de dénivelé (environ 500 mètres, NDLR) que dans une édition normale. Je pense donc que c'est une course qui va marquer et que nous pouvons parler d'un Milan-Sanremo digne de ce nom".

La course se disputera non plus avec sept mais seulement six coureurs par équipe. "Cela va probablement rendre la course un peu plus 'ouverte', plus difficile à contrôler, parce qu'il y a un gars de moins dans l'équipe. Cela devrait être un avantage. Il y a beaucoup de grands noms au départ, de petites équipes, cela pourrait être un spectacle".




 

Vos commentaires