"On est tous très contents": bientôt une hausse de salaire pour un million d'employés

Dans les jours qui viennent, près d'un million de travailleurs vont voir leur salaire augmenter d'environ 11%. Suivant la commission paritaire, l'indexation salariale s'est faite progressivement, ou en une seule fois. Ce qui représente un coût important pour les entreprises.

Dans cette société de parking, l'ambiance est à la concentration. Mais à y gratter, tout le monde est très content. Dès demain, sur leur fiche de salaire, une belle augmentation de 11,08% attend les employés. C'est l'indexation automatique des salaires. "On est tous très content. Je ne suis pas la seule. Plein de gens sont très content avec cette indexation. On ne peut qu'être ravi. On en a besoin", exprime une employée de la société. Un de ses collègues poursuit: "C'est très bien pour les coûts de la vie quotidienne." Un autre tempère : "Ça fait un petit peu du beurre dans les épinards, mais ca ne couvre pas l'inflation réelle des coûts que nous subissons."

"Ce n'est pas possible, ce n'est pas faisable."

Pour bien comprendre l'impact d'une telle indexation, le directeur des ressources humaines, Emmanuel Tyteca, nous éclaire sur sa société aux 300 employés et ouvriers. Soit, plusieurs millions d'euros par an de charges supplémentaires. "Si on se base du point de vue de l'employeur, c'est un coût très important qu'on va devoir absorber. On a anticipé, on va l'absorber mais on ne peut pas le répercuter comme ça sur le client. Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne." Pour la société de parking, pas question d'augmenter le prix du parking donc. "Ce n'est pas possible, ce n'est pas faisable."
Ne pas récupérer cette hausse sur les utilisateurs du parking, c'est là tout le défi. Ils vont devoir réduire les coûts ou les bénéfices, c'est mathématique.

Détail qui a son importance : une grosse indexation des salaires une fois par an, ça peut paraître très alléchant, mais au final, c'est moins intéressant que de plus petites indexations tout au long de l'année.
 

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

5 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • de quelle commission paritaire parlons nous?

    Cyrille Krid
     Répondre
  • Ils se sont bien enrichis pendant cette période que les entreprises assument aussi

    Alain Schmit
     Répondre
  • Le cout pour les entreprises n'est pas seulement le salaire mais aussi les charges liées, charges sociales, assurances accident du travail, pécule de vacances, primes, bref, tout ce qui est calculé en pourcentage du salaire. Enorme cout pour les entreprises et pas réellement 10% de plus dans la poche des employés qui seront encore plus taxés.

    alain w
     Répondre
  • Ne nous réjouissons pas trop vite. Vous avez vu les prochaines augmentations (à partir d'avril)du prix de l'électricité et du gaz, Renseignez vous auprès de Mr Van Peteghem

    marcel delandat
     Répondre
  • trop vite content, ils vont vous reprendre sous peu , voir taxe énergie, voir vos impôts bcp ne savent pas calculer

    rene duchesne
     Répondre