Accueil Actu

Chasse à l'homme en Flandre: la compagne du militaire en fuite l'appelle à se rendre

Jürgen Conings, un militaire de 46 ans, probablement armé et donc jugé dangereux, est activement recherché principalement dans la province néerlandophone du Limbourg, non loin de la frontière avec les Pays-Bas. D'après des lettres retrouvées par les enquêteurs, cet homme fiché comme étant un sympathisant de l'extrême droite semble déterminé à s'en prendre à des représentants de l'Etat et à des virologues.

La compagne de Jürgen Conings a lancé un appel au militaire en fuite sur VTM NIEUWS vendredi soir. Elle l'appelle à se rendre. Dans un message d'environ 20 secondes, elle s'adresse directement au militaire et lui demande de ne pas faire de victimes. Elle l'invite à mettre fin à sa fuite pour elle et sa famille.

"Jürgen, si tu es toujours en vie, ne fais aucune victime. Mets fin à cette histoire. Fais en sorte que ça s’arrête. Pour moi. Pour ma famille. Décide toi-même comment, mais fais en sorte que ça s’arrête", souffle-t-elle. 

Cet appel intervient quatre jours après le début des recherches. Depuis mardi soir, des centaines de policiers et de militaires ont fouillé de grandes zones du parc national de Haute Campine, sans succès. Le parquet fédéral a indiqué vendredi qu'un juge d'instruction avait été saisi pour "tentative d'assassinat et possession illégale d'armes dans un contexte terroriste".

Le militaire lourdement armé recherché était toujours en fuite ce samedi, mais on en sait très peu sur l'avancement des recherches dans le parc national de la Haute Campine qui compte 12.000 hectares, zone dans laquelle il s'est réfugié. Et il est de moins en moins probable qu'il y soit toujours: vers 17h ce vendredi, plusieurs colonnes, des dizaines de véhicules de la police et de l'armée, ont quitté la zone de recherches, selon nos journalistes présents sur place. 

À la une

Sélectionné pour vous