Accueil Actu Monde International

Est de la RDC : 5 morts dans une attaque de milice à Butembo

(Belga) Cinq personnes, dont un colonel de l'armée congolaise, ont été tuées dans une attaque menée par des miliciens dans une ville de l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de responsables urbains.

Des coup de feu ont été entendus samedi à Butembo, important carrefour commercial dans le nord de la province du Nord-Kivu, selon des témoignages d'habitants. Dans la nuit de vendredi à samedi, des membres d'une milice d'autodéfense (des Maï-maï), ont attaqué la résidence d'un commandant de l'armée, a indiqué à l'AFP Polo Ngoma, commandant de la police de la ville. Un lieutenant-colonel et un soldat de l'armée "ont été tués dans cette attaque. Et du côté ennemi, on a identifié trois morts", a déclaré de son côté le colonel Mowa Baeki Tely, maire de la ville de Butembo. "Deux autres militaires ont été blessés". "Jusqu'à présent nous ne connaissons pas le motif de l'attaque", a indiqué le maire de la ville, tout en demandant "à la population de se calmer (...), l'armée est sur terrain". Butembo avait été secoué fin juillet par des violences lors des manifestations meurtrières contre la présence des Casques bleus des Nations unies. Les manifestants accusaient les Nations unies d'inefficacité dans la lutte contre les groupes armés qui sèment la terreur dans la région. Depuis près de 30 ans, la partie orientale de la RDC est en proie aux violences, en raison de la présence d'une centaine des groupes armés locaux et étrangers d'importance diverses. Depuis novembre 2021, les armées congolaise et ougandaise mènent des opérations conjointes contre les Forces démocratiques alliées (ADF), un des groupes les plus meurtriers, dans le nord du Nord-Kivu, sans parvenir à mettre fin aux massacres. La zone de Butembo n'est pas concernée par ces opérations. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous