Accueil Actu Monde International

Washington veut que la guerre entre Israël et le Hamas cesse "dès que possible"

Les Etats-Unis souhaitent que la guerre entre Israël et le Hamas "cesse dès que possible", a assuré jeudi un porte-parole de la Maison Blanche, Joe Biden exhortant son allié à faire davantage pour mieux protéger les civils à Gaza.

"Je veux qu'ils se concentrent sur la préservation de la vie des civils. Pas de s'arrêter contre le Hamas, mais de faire davantage attention", a déclaré le président américain.

Son conseiller à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a posé au cours d'une visite en Israël des "questions difficiles" aux responsables israéliens sur le déroulement de leur offensive sur le territoire palestinien, a déclaré le porte-parole John Kirby lors d'une conférence de presse.

M. Kirby a ainsi discuté de la possibilité d'un basculement de l'offensive israélienne sur le territoire de Gaza vers des "opérations de faible intensité" dans "le futur proche", a précisé M. Kirby, ajoutant ne pas vouloir "fixer de date butoir à ce sujet".

"Je pense que nous voulons tous que cela se termine le plus tôt possible", a aussi dit John Kirby, ajoutant que le conflit "pourrait se terminer aujourd'hui" si le Hamas déposait les armes, ce qui "ne semble pas probable pour l'instant".

Le porte-parole a répété que Washington "ne dictait pas ses conditions" à Israël et indiqué que le calendrier donné par le ministre de la Défense Yoav Gallant, qui a prévenu que la guerre durerait "plus que quelques mois", était "cohérent" avec ce que les responsables israéliens avaient précédemment dit.

Un haut responsable américain a refusé de commenter cependant un quelconque souhait de calendrier.

Jake Sullivan se rendra vendredi dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie occupée, pour des discussions avec des dirigeants de l'Autorité palestinienne.

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Qui participe à alimenter le feu ...perira dans les flammes ...! Je crois que c'est ce sur quoi Xi-Jinping avait alerté Biden pour l'Ukraine en Aout 2022...

    gerard crespeau
     Répondre