Accueil Actu Régions Namur

"Ça pue comme le poisson", "une odeur de poubelle": que passe-t-il à Sambreville depuis plusieurs jours?

"Une sale odeur dans Sambreville depuis plus d’une semaine. Des centaines de riverains se plaignent", nous écrit Alexandre via le bouton orange Alertez-nous. "Cela fait 2 jours que cela pue comme le poisson", se plaint de son côté Fernand. "Une odeur persistante de poisson pourri sur Sambreville depuis 2 jours", nous a envoyé Murielle. "Une odeur de poubelle et de poisson pourri dans tout Sambreville depuis 2 jours. Personne ne sait d’où cela provient. Serait-ce la déchetterie située rue des Glaces à Auvelais ? Cela resterait la réponse la plus plausible. Mais le citoyen reste dans le flou. Le bourgmestre nous envoie vers les pompiers et ceux-ci se disent impuissants !", a encore dit Jimmy.

Vous avez effectivement été nombreux à prendre contact avec notre rédaction pour vous plaindre d'une odeur désagréable sur Auvelais, dans l'entité de Sambreville, depuis plusieurs jours. Informations prises auprès de la commune de Sambreville, une éco-conseillère nous explique que l'odeur proviendrait d'un déversement qu'il y a eu la semaine dernière le long de la Sambre vers une entreprise de la région. "La police de l'environnement prend la situation très au sérieux", assure Nancy Wouters. Une enquête a été ouverte, raison pour laquelle cette éco-conseillère n'est pas autorisée à nous en dire davantage. "Nous avons soutenu la police de l'environnement dans son enquête", dit-elle.

Au niveau communal, plusieurs agents constatateurs et Nancy Wouters ont "patrouillé" dans la région pour "remonter au plus proche de l'origine des odeurs", explique-t-elle. "Suite à ça, nous avons reçu le témoignage de citoyens qui nous ont permis d'orienter la police de l'environnement vers l'entreprise à l'origine de ces nuisances."

"Étant donné que l'enquête est en cours, on ne peut pas communiquer, mais, en tous les cas, il semble que ça va être maîtrisé", affirme Nancy Wouters. Selon elle, l'odeur s'est estompée par rapport à vendredi dernier où "la nuisance a très clairement été exacerbée par le climat très froid et très sec. Ce qui fait que l'odeur a stagné sur la région. Ce jour-là, c'était insupportable. Mais aujourd'hui, je ne ressens plus l'odeur telle qu'on a pu la ressentir vendredi dernier. Mais je ne peux pas m'exprimer à la place des habitants qui vivent à proximité. En tout cas, sur la voie publique et aux abords de la Sambre, l'odeur n'est plus prégnante." 

À la une

Sélectionné pour vous