Accueil Actu

L'aéroport de Charleroi va rouvrir jeudi matin: tous les vols devraient pouvoir être assurés

L'aéroport de Charleroi reprendra ses activités normalement jeudi matin après la grève qui a fortement perturbé le site en début de semaine, a confirmé mercredi Philippe Verdonck, l'administrateur délégué de BSCA. Selon lui, tous les vols au départ de Charleroi devraient pouvoir être assurés.

La fermeture de l'aéroport mercredi pour les vols au départ avait été décidée avant l'accord tombé mardi soir entre BSCA Security et les syndicats à l'issue d'une rencontre organisée par le ministre wallon des Aéroports Adrien Dolimont. Cet accord prévoit que le marché de sécurité (filtrage des passagers) ne sera finalement pas scindé à l'avenir entre deux prestataires, conformément à la revendication des agents de sécurité de l'entreprise Security Masters, à l'origine du mouvement de grève. Cette entreprise reste donc, pour l'instant, le seul employeur pour la sécurité à l'aéroport de Charleroi. "Tenant compte de la nouvelle infrastructure à l'horizon 2025, assortie au nombre grandissant de passagers, des réflexions sur l'aménagement de la sécurité au sein de l'aéroport de Charleroi pourront être entreprises", précisaient les syndicats mardi soir. 

Si aucun vol ne décollera de BSCA ce mercredi, le site est en revanche bien ouvert pour les avions atterrissant sur le tarmac carolo. 

Mercredi, les syndicats se sont réjouis une nouvelle fois de l'accord. "On ne peut pas parler de victoire néanmoins", a confié Kevin Peeters, permanent FGTB. "Car l'aéroport a subi de fortes perturbations durant deux jours. Et cela, c'est une défaite pour les passagers, pour l'outil et plus largement encore pour la concertation sociale."

"L'aéroport de Charleroi (BSCA) restera fermé mercredi", avait indiqué mardi à l'agence Belga Philippe Verdonck, le CEO de BSCA.

Selon lui, l'incertitude était trop grande quant au fait de savoir s'il y aura mercredi une grève ou non et BSCA ne souhaite pas prendre le risque d'une journée supplémentaire de difficultés pour ses passagers et son personnel. "Inutile de se rejoindre l'aéroport ce mercredi", expliquait encore notre journaliste présent sur place à 19h ce mardi soir. 

La fermeture de l'aéroport de Charleroi dans le sens des départs mercredi engendre de facto l'annulation de tous les vols au départ et les passagers ont dès lors droit à un remboursement de leur billet ou à un vol alternatif, selon l'analyse de Test Achats. Ils n'ont, par contre, pas droit à une indemnité complémentaire, estime l'organisation de consommateurs.


 
Photos prises ce mercredi matin vers 6h30 

Les chaos ce mardi

Mardi, l'aéroport a été à nouveau le théâtre d'une série de débordements après la reconduite du mouvement de grève initié par les agents de sécurité de l'entreprise Security Masters contre la décision de BSCA Security de scinder un marché de sécurité (filtrage des passagers) entre deux prestataires. Selon Philippe Verdonck, cinq policiers présents sur place ont été blessés mardi en tentant de gérer les flux de passagers. "De façon légère ou plus grave, je n'ai pas d'informations à ce sujet", ajoute le CEO.

"BSCA a l'habitude d'offrir un service de qualité. Nous ne voulons pas courir le risque de faire revivre à nos passagers les difficultés des deux derniers jours tant que le sous-traitant d'un de nos sous-traitants, Security Masters, n'a pas réglé le problème qu'il connait avec son personnel", affirme encore Philippe Verdonck.