Accueil Actu

Voici comment 50% des Belges pourraient faire baisser leur facture de gaz et d'électricité (vidéo)

Selon la Commission de Régulation de l'Electricité et du Gaz (CREG), plus de la moitié des Belges pourraient réaliser des économies de gaz et d'électricité s'ils comparaient les offres de différents fournisseurs. Les Belges ne lisent pas suffisamment leur contrat et payent pour des services dont ils n’ont pas besoin. Reportage de Chantal Monet et Elisabeth Wouters.

Le consommateur belge change facilement de fournisseur de gaz et d’électricité et est parmi les plus flexibles en Europe. Mais lorsqu’il change, il ne compare pas suffisamment, se laissant tenter par des promotions qui paraissent alléchantes à première vue, sans même lire le contrat, et donc les services offerts, qui bien souvent font gonfler la facture.

"Typiquement, ça peut être avec le contrat d’électricité, l’entretien de la chaudière. Ça peut être une assurance pour les appareils électro ménagers. Ca peut-être un audit énergétique. C’est ce type de services qui sont offerts au consommateur belge", explique Marie-Pierre Fauconnier, présidente du comité de direction de la CREG, au micro de Chantal Monet pour le RTLINFO 13H.


Près de 400 euros de gain potentiel pour les particuliers

63% des ménages choisissent les contrats les plus chers alors que les contrats les moins chers n’attirent que 3% des familles.
"Pour l’électricité on est à plus de 170 euros de gain possible entre le contrat plus cher et le contrat le moins cher, pour une famille moyenne", indique madame Fauconnier. "Pour les PME, c’est en plusieurs centaines d’euros. On est même au-delà de 1.000 euros de gain potentiel, déclare-t-elle. Pour le gaz, en particulier pour les familles qui se chauffent au gaz, on est à près de 400 euros de gain potentiel entre le contrat le plus cher et le contrat le moins cher."

Un conseil donc, prenez votre temps. Consultez les sites internet de comparaison certifiés par la CREG et surtout, demandez-vous de quels services vous avez réellement besoin.