Accueil Actu

Le Vietnam ordonne des évacuations massives avant le passage du typhon Noru

Au Vietnam, les autorités ont ordonné l'évacuation de centaines de milliers de personnes mardi, alors que le super typhon Noru se dirigeait vers la ville côtière de Da Nang (centre), après avoir fait 6 morts lors de son passage sur les Philippines.

Près de la moitié des aéroports vietnamiens ont été fermés, les écoles et les bureaux de plusieurs provinces centrales ont été fermés et les habitants se précipitaient pour trouver un abri avant l'arrivée attendue du typhon, le plus puissant enregistré cette année, mercredi matin.

Après avoir frappé les Philippines en fin de semaine dernière, Noru devrait toucher terre sous la forme d'un super typhon avant 11H00 locales (09H30 GMT), puis perdre en intensité en pénétrant dans les terres.

Les vents devraient atteindre 160 kilomètres par heure, soit autant que le typhon Xangsane, qui avait frappé Da Nang en 2006 et tué 76 personnes, selon les autorités.

Elles ont exhorté 400.000 personnes à quitter leur domicile, notamment dans la ville touristique populaire de Hoi An, où certains habitants ont trouvé refuge dans une école primaire.

"Je voulais partir. Ma maison n'est pas très solide. J'ai peur que son toit soit emporté par le vent lorsque le typhon frappera", a déclaré à l'AFP Huynh Mua, serrant dans ses bras un sac en plastique rempli de vêtements, une couverture et plusieurs paquets de nouilles instantanées.

A Da Nang, troisième ville du Vietnam, tous les magasins et hôtels étaient fermés, tandis que les habitants ont été interdits de sortie dans les rues à partir de mardi soir.

Selon le Joint Typhoon Warning Center de Hawaii, le super typhon Noru ne sera que le sixième typhon majeur à frapper le Vietnam depuis 1945.

Dimanche, Noru a infligé des vents violents et de fortes pluies sur l'île philippine de Luçon, très peuplée, renversant des arbres, provoquant des pannes d'électricité et des inondations.

Cinq secouristes ont été tués alors qu'ils se trouvaient dans un village inondé, tandis qu'un autre homme est mort dans un glissement de terrain.