Accueil Actu

Amber Heard s'est installée en Espagne sous un faux nom: elle utilise un pseudonyme surprenant par passer incognito

Selon le journal espagnol El Mundo, Amber Heard a loué une villa à Majorque en Espagne sous le nom de Martha Jane Cannary, alias Calamity Jane, une personnalité de la conquête de l'Ouest, après avoir perdu son procès contre Johnny Depp dans une affaire de diffamation très médiatisée. Cannary était une tireuse d'élite au 19ème siècle, et a été dépeinte dans la série western Deadwood de HBO.

La villa située au coeur de l'île méditerranéenne dans la ville historique de Costix, appartient à la politicienne locale Maria Antònia Munar, qui a été libérée de prison en 2020 après avoir purgé sept ans d'une peine de 14 ans pour corruption, selon le journal.

L'actrice d'"Aquaman" a été immédiatement reconnue par les habitants, mais elle s'est parfaitement intégrée à la communauté et a été le plus souvent laissée tranquille.

"Tout le monde ici la traite comme tout le monde. En fait, elle est dans cette ville depuis des mois sans que personne ne le sache", a déclaré un habitant de la ville, Miguel, à El Mundo.

Selon les habitants, Heard "parle espagnol avec un accent mexicain" et emmène sa fille, Oonagh, à l'aire de jeux "comme n'importe quelle autre mère".

La villa dispose d'une piscine à débordement et d'une salle de cinéma maison, et offre une vue magnifique sur les montagnes de Tramuntana, selon le journal.

La bataille juridique

En février, Amber Heard a fait appel du verdict prononcé à l'issue du très médiatique procès en diffamation qui l'a opposé aux États-Unis à son ancien mari Johnny Depp.

Pour rappel, la bataille juridique entre les anciens époux découle d'une tribune publiée par le Washington Post en 2018, dans laquelle Amber Heard se décrivait comme "une personnalité publique représentant les violences conjugales", sans nommer son ex-mari. Assurant que ce texte avait détruit sa réputation et sa carrière

Johnny Depp, 59 ans, avait poursuivi en diffamation son ex-femme pour obtenir 50 millions de dollars en dommages et intérêts. Amber Heard avait contre-attaqué et demandait le double. À l'issue de six semaines de débats, les jurés du tribunal de Fairfax, ont conclu que les ex-époux s'étaient mutuellement diffamés, mais ils ont estimé que les dommages subis par Johnny Depp étaient supérieurs. Le procès, ultra-médiatisé et diffusé en direct à la télévision, a été suivi par des millions de téléspectateurs dans le monde et provoqué un déchaînement de messages insultants envers l'actrice sur les réseaux sociaux.