En ce moment
 
 

La bière 16 fois plus taxée que le vin en France: "C'est du protectionnisme"

Les producteurs de bière belge sont directement touchés par la récente hausse des accises imposées par le gouvernement français sur la consommation de bière. Enquête d'Aurélie Henneton, pour RTL-TVI.

Les accises sur la bière ont fortement augmenté, en France: de 75 à 160%, en fonction des produits. Ce qui n'arrange pas du tout les brasseurs belges, qui exportent massivement vers l'Hexagone.

Exemple: la brasserie Lefebvre, à Quenast. Les trois-quarts de sa production sont destinés à l'exportation.

"Pour le prix final, l'augmentation est de 10% sur la Hopus, sur un casier", souligne Céline Lefebvre, administratrice déléguée de cette entreprise familiale.

Les effets de cette hausse se sont vite faits ressentir. "Nos exportations vers la France ont baissé de 25%".

 

Protectionnisme ? 

L'augmentation des accises, cette taxe spécifique qui concerne principalement le tabac, l'alcool, ou les carburants, vise à "épargner le lobby du vin et des vignerons, qui représente beaucoup plus d'électeurs que l'industrie de la bière en France. C'est du protectionnisme à peine déguisé", souligne Philippe Lefebvre, le directeur général.

Au final, les accises sur la bière en France sont… 16 fois plus élevées que celles sur le vin !

Conséquence: le premier pays exportateur des produits de la Brasserie Lefebvre est devenu… la Russie. "C'est une surprise", a conclu l'administratrice déléguée. 

Vos commentaires