En ce moment
 
 

Les prix des fruits trop élévés? L'Autorité belge de la Concurrence enquête

Les prix des fruits trop élévés? L'Autorité belge de la Concurrence enquête

A savoir

À titre indicatif, selon les chiffres de Landbouw en Visserij Vlaanderen (Agriculture et Pêche Flandre), au nord du pays, la production de poires arrive en tête avec 322.000 tonnes. Suivent les pommes avec 264.000 tonnes, et les fraises: presque 50.000 tonnes l'an dernier. 

Une vaste enquête sur le prix des fruits a été lancée par l'organisme chargé de veiller sur les prix et la concurrence.

L'Autorité belge de la Concurrence (ABC) a ouvert une enquête de grande ampleur sur les prix en vigueur sur le marché des fruits, rapporte De Tijd mercredi.

L'enquête du gardien de la concurrence est en cours depuis un moment et vise aussi bien les producteurs de pommes et de poires que ceux de fruits doux.      

De nombreux intervenants de la chaîne d'approvisionnement sont interrogés: producteurs, distributeurs et détaillants.

L'ABC peut infliger des amendes aux cartels qui peuvent aller jusqu'à 10% du chiffre d'affaires des entreprises concernées, ainsi que des astreintes ou des amendes à l'encontre des dirigeants de 100 à 10.000 euros.

En 2015, la Belgique a exporté pour 2 milliards d'euros de fruits. Le chiffre peut paraitre positif mais depuis 2014, le secteur souffre de l'embargo russe sur les fruits. Ce boycott entraîne une offre excédentaire et une pression sur les prix des produits concernés.

Vos commentaires