Slovénie: démission du Premier ministre Cerar, désavoué par la justice

Slovénie: démission du Premier ministre Cerar, désavoué par la justice

(Belga) Le Premier ministre slovène de centre-gauche Miro Cerar a décidé de présenter sa démission, a-t-il annoncé mercredi soir. Sa décision suit l'invalidation, par la Cour constitutionnelle, d'un référendum mené en septembre dernier, qui a approuvé un projet majeur d'infrastructure concernant l'aménagement du port de Koper.

"Les forces du passé ne nous permettent de travailler pour les générations futures (...) je présente ma démission au parlement", a annoncé le Premier ministre lors d'une conférence de presse. Il a précisé que l'annulation des résultats du référendum avait été "la goutte d'eau qui a fait déborder le vase" au sein d'une coalition gouvernementale composée de trois partis entre lesquels les tensions n'ont cessé de s'aviver. Le référendum en question a eu lieu en septembre. Lors de cette consultation, les électeurs slovènes ont approuvé la construction d'une nouvelle voie ferrée pour desservir le seul grand port commercial du pays, sur la côte adriatique. Ce projet ferroviaire était une mesure-phare de la coalition de Miro Cerar. Mais la Cour constitutionnelle a invalidé le référendum mercredi, reprochant au gouvernement d'avoir manqué à son devoir de neutralité en finançant la campagne avec des fonds publics, ce qui a pu influencer l'issue du vote. Ce désaveu intervient sur fond de revendications sociales, dans la fonction publique notamment, où les grèves se sont multipliées depuis le début de l'année, et à quelques mois de législatives qui devaient être organisées au mois de juin. Le pays devrait maintenant se diriger vers des élections anticipées, quelques semaines avant leur date normale. Le Premier ministre a indiqué mercredi soir avoir envoyé une notification de sa démission au parlement, et qu'il en informerait formellement le président jeudi. Dans son allocution, retransmise en direct en télévision, il s'est adressé aux citoyens slovènes: "Vous aurez l'opportunité, dans les élections, de juger ce qui était juste ou non, et qui mérite votre soutien". Le référendum sur la grosse vingtaine de kilomètres de voie ferrée additionnelle menant au port de Koper devrait être ré-organisé, à une date encore indéterminée. Le projet "est d'une importance stratégique pour le développement de la Slovénie", a encore prévenu mercredi soir Miro cerar, déplorant que "certains menacent" celui-ci. (Belga)

Vos commentaires