En ce moment
 

"On a déjà eu des règlements de compte à la machette": la face cachée du travail des agents qui assurent notre sécurité

Ce soir, l’émission Reporters propose de découvrir la face cachée du travail des agents de gardiennage, ces hommes et ces femmes qui assurent notre sécurité dans les lieux privés. Disposent-ils vraiment de moyens pour agir en cas de problème? Un extrait du reportage était diffusé dans le RTL INFO 13H.

Dans la gare du nord, à Bruxelles, les agents sont régulièrement confrontés à des personnes armées: couteaux, crochets de boucher, cutter, lames de rasoir, et parfois pire encore. "Nous avons déjà eu des règlements de compte à la machette, mes collègues et moi, il n'y a pas longtemps, sur une bête altercation dans un commerce. Nous nous sommes retrouvés 10 minutes après avec une arme de poing Beretta en main, que la personne avait sur elle. On part avec quelque chose de petit, et on ne sait jamais comment ça va se terminer".

En première ligne en cas d'attentat

Kevin et son collègue sont toujours sur le qui-vive. Ils doivent également réaliser des tâches délicates, comme déloger les sans-abris. Parfois, ils font des rencontres inattendues. Lors d'un tournage d'une équipe de l'émission, les agents ont retrouvé un mineur en fugue, pour lequel un avis de recherche avait été émis. "Pourquoi vous ne rentrez pas chez vous monsieur? Vous avez des problèmes avec votre famille?", demande l'agent de gardiennage. La police est prévenue et arrive une demi-heure plus tard sur les lieux, car  il n'y a pas de policiers en permanence dans la gare. En cas d'attentat, par exemple, les agents seraient donc en première ligne. 

Reporters, c'est ce vendredi à 19h45 sur RTL-TVI.

Vos commentaires