Il passait ses nerfs sur sa compagne à la moindre contrariété à Ciney: il a été condamné

Il passait ses nerfs sur sa compagne à la moindre contrariété à Ciney: il a été condamné

Une peine de deux ans de prison avec sursis probatoire a été prononcée mercredi par le tribunal correctionnel de Dinant à l'encontre d'un homme poursuivi pour des faits de violence conjugale commis à Ciney le 12 juillet 2016.

L'homme passait ses nerfs sur sa compagne à la moindre contrariété. Ces scènes de violence ont trouvé leur apogée le 12 juillet 2016 lorsque le prévenu l'a rouée de coups pour ensuite la laisser au sol, sur le trottoir, devant son habitation. "C'est un passant qui a alerté les secours après avoir vu la victime couchée sur le trottoir. Elle a subi 15 jours d'incapacité de travail", a précisé le parquet de Namur lors de l'audience.

Le prévenu avait reconnu avoir porté un coup de poing en réaction à une chaise que sa compagne lui avait lancée. L'excuse de provocation, comme plaidée par son avocate, a été écartée par le tribunal correctionnel de Dinant. "A supposer même qu'une altercation a eu lieu préalablement dans la cuisine de l'habitation, cela ne justifie pas la scène de coups qui s'est produite sur le trottoir plusieurs minutes après les faits." Depuis 2005, le prévenu a été condamné à neuf reprises par un tribunal correctionnel, dont trois fois en 2017. Les années de prison qu'il totalise dépasse les dix ans. Le tribunal a tenu compte de ces antécédents.

Vos commentaires