En ce moment
 
 

Il y a 7 ans, Alicia Allemeersch disparaissait mystérieusement: "Très dur de ne pas savoir"

 

A découvrir

 

"Si on pouvait nous donner une piste, ça nous ferait du bien. Même si c'est pour nous annoncer le pire. Au moins, on saurait et on pourrait faire notre processus de deuil", nous a écrit Marie, une amie de Marcel Allemeersch, ce mardi 12 novembre. A la même date, sept ans plus tôt, la fille de Marcel, Alicia disparaissait mystérieusement à Charleroi. Celle-ci était sortie de chez elle pour aller acheter un pain dans une épicerie. Elle passa par la banque pour retirer de l'argent au distributeur automatique, moment duquel sont issues les dernières images de la jeune femme, saisies par les caméras de surveillance. Elle marcha ensuite pour rentrer chez elle tout en discutant par GSM avec un ami à qui elle dit soudain "Attends Loulou", rapportait La Dernière Heure. La communication se coupa. Depuis, plus de nouvelles et "une enquête au point mort", déclare Marie via notre page Alertez-nous.

Il y a un an, le Journal de RTL-TVI avait recueilli les sentiments des parents d'Alicia (revoir le sujet du Journal). Le papa disait déjà ce que Marie nous a confié: "A la limite, c'est peut-être incompréhensible ce que je vais dire mais je saurais maintenant qu'elle est décédée, ça serait moins dur à vivre, ça serait plus simple", racontait-il. La maman, Rita Claus, les traits creusés par la tristesse, les larmes au bord des yeux, six ans après, restait inconsolable: "Je ne vis plus depuis ce jour, je vis pour mes autres enfants mais elle me manque, je ne suis plus que maman à trois-quarts". Le manque d'une mère. Aussi bien le sentiment de manque de Rita que le manque, au sens premier du mot, de Jenna, la fille d'Alicia encore bébé lorsque sa maman disparut: "Elle réclame sa maman", racontait, il y a un an, la grand-mère de Jenna dans l'interview du Journal. Jenna, la petite fille dont la seule existence écartait immédiatement l'hypothèse de la fugue, selon Rita: "Elle venait d'avoir sa fille, elle en était très proche", disait-elle. "Nous essayons de garder espoir pour Jenna mais c'est très dur de ne pas savoir", nous écrit pour sa part Marie.

De nombreuses fois, l'espoir a dû saisir la famille, des témoins ayant vu Alicia en divers endroits, en Belgique ou à l'étranger. Des fouilles au fond de la Sambre, le fleuve qui traverse Charleroi, furent effectués à deux reprises. Mais au bout de chaque piste, ce fut la déconvenue. Sept ans après, en ce jour froid de novembre, recouvert de nuages pleurant leur bruine de saison, le mystère, insupportable, ne se dévoile pas.




 

Vos commentaires