En ce moment
 
 

Jean-Louis Denis, dit "le soumis", prend 10 ans de prison en tant que leader d'une organisation terroriste

Jean-Louis Denis, dit
Photo du 12/11/2015

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a finalement condamné ce vendredi après-midi Jean-Louis Denis dit "le soumis", un prédicateur musulman converti, à une peine de 10 ans d'emprisonnement pour participation aux activités d'un groupe terroriste, en tant que dirigeant.

Le tribunal a considéré que Jean-Louis Denis avait bien agi comme dirigeant d'une filière terroriste en poussant de nombreux jeunes Bruxellois musulmans à partir faire le djihad en Syrie. L'enquête à charge de Jean-Louis Denis, un prédicateur musulman médiatisé d'une quarantaine d'années, avait débuté en avril 2013 lorsque deux élèves de l'Athénée Fernand Blum à Schaerbeek étaient partis en Syrie. Les deux jeunes, mineurs, avaient été signalés à plusieurs reprises comme faisant partie de l'entourage du prédicateur. Ils avaient notamment participé à la distribution de nourriture que Jean-Louis Denis organisait à la gare du Nord via son association "Resto du Tawhid".

Le tribunal a également condamné 11 autres prévenus, dont la plupart font défaut, à des peines de 5 et 15 ans de prison. Il a aussi acquitté l'épouse de Jean-Louis Denis et a accordé la suspension du prononcé à l'un des jeunes prévenus qui avait rejoint la Syrie en 2013 et qui était rapidement revenu en Belgique.

Vos commentaires