En ce moment
 
 

Justice Mons: un pédophile "piégé" par des mineurs

Gérard, âgé d'une soixantaine d'années, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Mons pour attentat à la pudeur envers quatre mineurs âgés de moins de seize ans mais de plus de quatorze ans. Le prévenu, domicilié à Casteau, a déjà été condamné à deux reprises pour des faits de pédophilie.

Une fois sorti de prison, il avait pour habitude de "recevoir" des jeunes âgés d'une quinzaine d'années. Chez lui, les ados pouvaient jouer, regarder la télé, boire, ...Il n'avait toutefois, apparemment, plus commis de faits à caractère sexuel à l'égard de l'un de ces jeunes. Jusqu'à ce que l'un d'eux apprenne qu'il était pédophile. Cette nouvelle a suscité chez l'adolescent le désir de "monter un scénario" pour tester le prévenu. Ainsi, les quatre jeunes se sont couchés sur le lit, simulant des scènes de sexe, ... Très vite, Gérard est "tombé" dans le panneau, se déshabillant. Les jeunes l'ont alors filmé, occupé à tenir des propos à caractère sexuel. Il n'y a toutefois pas eu d'attouchement.

 

De 6 mois à 2 ans

L'avocat du prévenu, Me Fabrice Guttadauria, a mis en évidence la provocation et le fait qu'il n'y avait pas eu de contact physique. Etant donné que son client n'avait plus droit au sursis, il a demandé la peine minimale, en l'occurrence six mois. Le substitut Vincent Bart a, quant à lui, requis une peine de deux ans. Il a insisté sur l'état de récidive. Il a aussi évoqué un rapport médical selon lequel il n'y avait pas de doute que le prévenu avait les caractéristiques d'un pédophile.  Le jugement sera prononcé le 12 décembre.

Vos commentaires